Henderson AP-1 - Histoire

Henderson AP-1 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Henderson

(AP-1 : dp. 7 750 ; 1. 483'10" ; né. 61'1" ; dr. 16'2", art. 14 k. ;
cpl. 233 ; trp. 1 695 ; une. 85", 23", 21 livres)

Le premier Henderson (AP-1) a été lancé par le Philadelphia Navy Yard le 17 juin 1916, parrainé par Mlle Genevieve W. Taylor, arrière-petite-fille du général Henderson ; et commandé à Philadelphie le 24 mai 1917, Et. C. W. Steel aux commandes.

Henderson est arrivé à New York le 12 juin 1917 et a navigué 2 jours plus tard avec le croiseur et la force de transport du contre-amiral Gleaves, qui transportaient des unités de l'A.E.F. en France. Dans ses cales, elle avait de la place pour 1 500 hommes et 24 mules. Atteignant Saint-Nazaire le 27 juin, elle débarqua des troupes et retourna à Philadelphie le 17 juillet 1917. Par la suite. Henderson a fait huit autres voyages en France avec des troupes et des fournitures pour les alliés dans les durs combats européens. Elle a établi deux grands hôpitaux de base en France au cours de l'année 1917. En danger constant des sous-marins, le transport fumait près du transport de l'armée des Antilles le 17 octobre 1917 lorsque ce dernier a été torpillé et coulé. Henderson a échappé à l'attaque en s'enveloppant dans une enveloppe de fumée. Mais les torpilles n'étaient pas son seul danger, et lors de son septième voyage en France, un grave incendie se déclara dans une cale. Les destroyers Mayrant et Paul Jones ont transféré ses passagers de troupes vers des transports à proximité sans faire de morts, et des équipes de pompiers déterminées ont rapidement maîtrisé les flammes.

Après l'armistice, Henderson a effectué huit autres voyages transatlantiques ramenant chez eux des membres de l'A.E.F. Il a transporté plus de 10 000 vétérans avant de retourner à Philadelphie le 27 décembre 1919. Il a ensuite pris ses fonctions de navire de rotation des troupes pour les unités de marine dans les Caraïbes, transportant des Marines, leurs personnes à charge et des fournitures pour des bases à Cuba, en Haïti et dans d'autres îles. Elle a participé aussi aux manoeuvres de formation Marines en Floride avant de revenir à Philadelphie le 6 juillet 1920. Après une période prolongée de réparations, le transport a repris ses devoirs dans les Caraïbes. Cela a été interrompu du 21 juin au 21 juillet alors que Henderson transportait des chefs militaires et civils pour observer les essais de bombardement historiques au large des caps Virginia.

Henderson a continué à transporter les combattants de la Marine, y compris les Marines, vers les bases éloignées du monde, en particulier vers l'Extrême-Orient troublé, et à participer à un entraînement amphibie vital.

Au cours des années suivantes, elle a également effectué des tâches cérémonielles, en embarquant un parti du Congrès pour observer les manœuvres de la flotte dans les Caraïbes au printemps 1923 et en emmenant le président Harding lors d'une tournée d'inspection en Alaska. Le président fit escale à Wrangell, Juneau et SitRa, passa en revue la flotte au large de Seattle depuis le pont de Henderson et partit le 27 juillet 1923, seulement 5 jours avant sa mort.

Au cours du problème de flotte n ° 3 au début de 1924, Henderson a participé à une simulation d'invasion amphibie de la zone du canal de Panama. Cette opération d'entraînement majeure de la flotte a non seulement permis de perfectionner les techniques d'assaut, mais également d'améliorer les péniches de débarquement. Elle a effectué plusieurs de ces exercices importants pendant l'entre-deux-guerres, aidant à développer les techniques qui devaient assurer la victoire pendant la Seconde Guerre mondiale. Le navire a également contribué à la protection des intérêts américains dans les États instables des Caraïbes et dans le Far Mast.

Henderson est arrivé à Shanghai le 2 mai 1927 avec des Marines pour la garnison là-bas, et est resté en Chine pendant 6 mois pour protéger les ressortissants américains dans le pays déchiré par la guerre. Ici, les membres de son équipage sont devenus les créateurs des Golden Dragons. L'adhésion à cette organisation de haute mer dépend de la navigation sur la ligne de date internationale. Elle était constamment occupée à transporter des remplaçants pour la flotte, y compris des troupes à destination et en provenance des divers points chauds de la Chine jusqu'en 1941, elle opérait selon un schéma régulier de voyages de San Francisco aux Philippines et autres. Îles du Pacifique, transportant les combattants de la mer, leurs personnes à charge et leur équipement.

Avec le déclenchement de la guerre en 1941, Henderson a pris ses fonctions de transport entre la Californie et Hawaï, effectuant plus de 20 voyages de ce type avec des combattants, des passagers civils et du fret pour la guerre du Pacifique. Lors de son dernier voyage, il quitta Port Hueneme le 18 juillet 1943 et arriva à Nouméa avec 71 infirmières indispensables. Le transport a ensuite navigué vers les îles Salomon avec Seabees avant de retourner à San Francisco le 24 septembre 1943.

Henderson désarmé le 13 octobre 1943 pour être converti en navire-hôpital à General Engineering & Dry Dock Co., Oakland, Californie. G. L. Burns aux commandes.

Bountiful a quitté San Francisco le 1er avril 1944 pour Honolulu, est revenu plus tard ce mois et a navigué une fois de plus le 1er mai pour le Pacifique occidental. Après un bref service à Honolulu et Eniwetok, le navire est arrivé le 18 juin sur les plages d'invasion de Saipan. Elle a fait trois passages vers les hôpitaux de Kwajalein avec les victimes des invasions des Mariannes, alors que les forces américaines poursuivaient leur balayage victorieux à travers le Pacifique jusqu'au Japon. Vers cette époque, Bountiful a établi l'une des rares banques de sang dans un navire de la marine. La banque de sang vitale s'est avérée autosuffisante.

L'hôpital flottant est resté à Manus jusqu'au 17 septembre, date à laquelle il a navigué vers le Palaus pour amener les victimes du débarquement de Peleliu aux hôpitaux des Salomon. Après novembre, le Bountiful opère entre Leyte et les bases arrière transportant des vétérans de la campagne des Philippines. Elle a quitté Manus le 24 février 1945 pour Ulithi et Saipan pour recevoir les pertes de l'assaut amer d'Iwo Jima, et au cours des prochains mois a navigué au rendez-vous avec la flotte pour prendre en charge les blessés d'Iwo Jima, Okinawa et les unités de la flotte elles-mêmes ~. En revenant au Golfe de Leyte le 15 juin, elle est restée jusqu'au 21 juillet et est devenue alors en route pour la Californie. Bountiful est arrivé après la fin de la guerre, naviguant dans la baie de San Francisco le 21 août 1945.

Le Bountiful a été affecté comme navire-hôpital à Yokosuka, au Japon, en partant le 1er novembre 1945. Il est arrivé le 24 novembre pour soutenir les forces d'occupation et est resté jusqu'au 27 mars 1946 lorsqu'il a navigué pour San Francisco. Après avoir livré ses patients, le navire a navigué le 26 mai pour les essais atomiques à l'atoll de Bikini, et après avoir observé la série historique d'expériences nucléaires de l'opération "Crossroads" est retourné à Seattle le 15 août 1946. Il a été désarmé le 13 septembre 1946 et a été vendu pour la ferraille par la Commission maritime le 28 janvier 1948 à Consolidated Builders, Inc., Seattle.

Bountiful a reçu quatre étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


Henderson AP-1 - Histoire

Cette page présente des vues prises à bord et à proximité de l'USS Henderson (Transport # 1) à l'époque de la Première Guerre mondiale.

Si vous souhaitez des reproductions à plus haute résolution que les images numériques présentées ici, consultez : "Comment obtenir des reproductions photographiques."

Cliquez sur la petite photo pour afficher une vue plus grande de la même image.

USS Henderson (Transport # 1)

Vue partielle du côté tribord du navire, prise vers 1918, alors qu'il était peint en motif de camouflage.
Un briquet à vapeur est à côté.
L'image originale est imprimée sur du papier de carte postale ("AZO").

Don de Charles R. Haberlein Jr., 2008.

Photographie du centre historique de la marine américaine.

Image en ligne : 59 Ko 740 x 425 pixels

USS Henderson (Transport # 1)

Reproduction en demi-teinte d'une photographie regardant vers la proue du navire depuis sa passerelle, montrant des flèches de manutention de cargaison et certains de ses canons de pont de 5"/51, vers 1919.
L'emplacement semble être Hoboken, New Jersey. Le navire directement devant (vu de l'arrière) est probablement l'USS St. Louis (Cruiser # 20). Celui partiellement visible à droite est l'USS President Grant (ID # 3014).
Cette vue a été publiée vers 1919 comme l'une des dix images d'un "Souvenir Folder" concernant l'USS Henderson.

Don du Dr Mark Kulikowski, 2008.

Photographie du Commandement de l'histoire et du patrimoine de la marine américaine.

Image en ligne : 95 Ko 740 x 510 pixels

USS Henderson (Transport # 1)

Reproduction en demi-teinte d'une photographie du pont ouvert du navire, prise vers 1918-1919.
Notez le grand télémètre sur une plate-forme surélevée à droite, et l'habitacle, le télégraphe de commande du moteur et l'appareil à gouverner à gauche.
Cette vue a été publiée vers 1919 comme l'une des dix images d'un "Souvenir Folder" concernant l'USS Henderson.

Don du Dr Mark Kulikowski, 2008.

Photographie du Commandement de l'histoire et du patrimoine de la marine américaine.

Image en ligne : 87 Ko 740 x 510 pixels

USS Henderson (Transport # 1)

Reproduction en demi-teinte d'une photographie à l'arrière sur le pont du bateau, vers 1919. Prise de l'arrière de son pont supérieur.
L'emplacement semble être Hoboken, New Jersey.
Cette vue a été publiée vers 1919 comme l'une des dix images d'un "Souvenir Folder" concernant l'USS Henderson.

Don du Dr Mark Kulikowski, 2008.

Photographie du Commandement de l'histoire et du patrimoine de la marine américaine.

Image en ligne : 79 Ko 740 x 505 pixels

USS Henderson (Transport # 1)

Reproduction en demi-teinte d'une photographie de l'un des canons 5"/51 du navire, vers 1919.
L'emplacement est probablement Hoboken, New Jersey. Le navire partiellement visible en arrière-plan est l'USS President Grant (ID # 3014).
Cette vue a été publiée vers 1919 comme l'une des dix images d'un "Souvenir Folder" concernant l'USS Henderson.

Don du Dr Mark Kulikowski, 2008.

Photographie du Commandement de l'histoire et du patrimoine de la marine américaine.

Image en ligne : 89 Ko 740 x 510 pixels

USS Henderson (Transport # 1)

Reproduction en demi-teinte d'une photographie prise dans la cuisine de l'équipage, vers 1918-1919.
Cette vue a été publiée vers 1919 comme l'une des dix images d'un "Souvenir Folder" concernant l'USS Henderson.

Don du Dr Mark Kulikowski, 2008.

Photographie du Commandement de l'histoire et du patrimoine de la marine américaine.

Image en ligne : 73 Ko 740 x 510 pixels

USS Henderson (Transport # 1)

Reproduction en demi-teinte d'une photographie prise dans la salle d'opération chirurgicale du navire, vers 1918-1919.
Cette vue a été publiée vers 1919 comme l'une des dix images d'un "Souvenir Folder" concernant l'USS Henderson.

Don du Dr Mark Kulikowski, 2008.

Photographie du Commandement de l'histoire et du patrimoine de la marine américaine.

Image en ligne : 89 Ko 740 x 505 pixels

USS Henderson (Transport # 1)

Reproduction en demi-teinte d'une photographie prise dans la laverie du navire, vers 1918-1919.
Cette vue a été publiée vers 1919 comme l'une des dix images d'un "Souvenir Folder" concernant l'USS Henderson.

Don du Dr Mark Kulikowski, 2008.

Photographie du Commandement de l'histoire et du patrimoine de la marine américaine.

Image en ligne : 76 Ko 740 x 505 pixels

USS Henderson (Transport # 1)

Reproduction en demi-teinte d'une photographie prise dans la salle des officiers du navire, vers 1918-1919.
Cette vue a été publiée vers 1919 comme l'une des dix images d'un "Souvenir Folder" concernant l'USS Henderson.

Don du Dr Mark Kulikowski, 2008.

Photographie du Commandement de l'histoire et du patrimoine de la marine américaine.

Image en ligne : 69 Ko 740 x 500 pixels

USS Henderson (Transport # 1)

Reproduction en demi-teinte d'une photographie du réfectoire des officiers passagers, vers 1918-1919.
Cette vue a été publiée vers 1919 comme l'une des dix images d'un "Souvenir Folder" concernant l'USS Henderson.


AH-9 Abondant

Pendant la Première Guerre mondiale, des infirmières de la Marine ont servi à bord des transports de troupes USS Henderson et USS George Washington lors du transport du président Woodrow Wilson en France. Après 1943, les infirmières de la Marine serviront à nouveau sur Henderson alors qu'il était connu sous le nom de navire-hôpital de la Marine USS Bountiful.

Après son déclassement en octobre 1943, le transport de personnes âgées Henderson (AP-1) a été converti en navire-hôpital à Oakland, en Californie. Rebaptisé Bountiful (AH-9), il a été remis en service en mars 1944. Le Bountiful a transporté les victimes de plusieurs opérations amphibies du Pacifique - y compris l'assaut des Marines sur l'île de Peleliu en 1944 - vers des zones arrière pour un traitement supplémentaire et une convalescence. Le navire comportait également l'une des rares banques de sang à flot dans le théâtre du Pacifique.

Après un aller-retour entre San Francisco et Honolulu, il est arrivé au large des plages d'invasion de Saipan en juin. Le navire-hôpital a effectué trois transits vers Kwajalein avec les victimes des invasions des Mariannes, puis a servi en septembre d'hôpital flottant à Manus. Pendant le reste de l'année et en 1945, le Bountiful transporta les blessés du débarquement de Peleliu vers les hôpitaux des Salomon et transporta les vétérans de Leyte vers les bases arrière. En février 1945, il quitta Manus pour recevoir les pertes de la campagne d'Iwo Jima et, au cours des mois suivants, prit en charge les blessés d'Iwo Jima, d'Okinawa et d'unités de la flotte en mer. Bountiful est retourné à Leyte en juin, est parti en juillet et est arrivé à San Francisco à la fin d'août 1945.


Contenu

Première Guerre mondiale, 1917-1918

Henderson arrive à New York le 12 juin 1917 et navigue deux jours plus tard avec le croiseur et la force de transport du contre-amiral Albert Gleaves, qui transportent des unités du corps expéditionnaire américain en France. Dans ses cales, elle avait de la place pour 1 500 hommes et 24 mules. Atteignant Saint-Nazaire le 27 juin, il débarqua des troupes et retourna à Philadelphie le 17 juillet 1917. Par la suite, Henderson fait huit autres voyages en France avec des troupes et des fournitures pour les alliés dans les durs combats européens. Elle a établi deux grands hôpitaux de base en France au cours de 1917. En danger constant des sous-marins, le transport fumait près des transports de l'armée Antilles le 17 octobre 1917 lorsque ce dernier fut torpillé. Henderson a échappé à l'attaque en s'enveloppant dans une enveloppe de fumée. Mais les torpilles n'étaient pas son seul danger. Elle a navigué pour son septième voyage le 30 juin 1918 en France. Un grave incendie se déclare dans une soute le 2 juillet 1918. Destroyers Mayrant (DD-31) et Paul Jones  (DD-10) a transféré ses passagers de troupes vers des transports à proximité sans perte de vie, et des équipes de pompiers déterminées ont rapidement maîtrisé les flammes. Il repartit de Philadelphie le mardi 13 août 1918 et arriva au port de Brest, en France, le lundi 25 août 1918.

Caraïbes, 1918-1923

Après l'armistice, Henderson a effectué huit autres voyages transatlantiques en ramenant chez eux des membres de l'A.E.F. Il a transporté plus de 10 000 vétérans avant de retourner à Philadelphie le 27 décembre 1919. Il a ensuite pris ses fonctions de navire de rotation des troupes pour les unités de marine dans les Caraïbes, transportant des Marines, leurs personnes à charge et des fournitures pour des bases à Cuba, en Haïti et dans d'autres îles. Elle a également participé à des manœuvres d'entraînement des Marines en Floride avant de retourner à Philadelphie le 6 juillet 1920. Après une longue période de réparations, le transport a repris ses fonctions dans les Caraïbes. Celle-ci a été interrompue du 21 juin au 21 juillet car Henderson transporté des chefs militaires et civils pour observer les essais de bombardement historiques au large des caps de Virginie.

Au cours des années suivantes, elle a également effectué des tâches cérémonielles, en embarquant un parti du Congrès pour observer les manœuvres de la flotte dans les Caraïbes au printemps 1923 et en emmenant le président Warren G. Harding lors d'une tournée d'inspection en Alaska. Le président s'est rendu à Metlakatla, Ketchikan, Wrangell, Juneau, Skagway, Seward, Valdez, Cordova et Sitka en Alaska, ainsi qu'à Vancouver, Canada. Il a passé en revue la flotte au large de Seattle depuis le pont du Henderson, et partit le 27 juillet 1923, cinq jours seulement avant sa mort.

Pacifique, 1924-1941

Pendant Fleet Problem III au début de 1924, Henderson participé à une simulation d'invasion amphibie de la zone du canal de Panama. Cette opération d'entraînement majeure de la flotte a permis de pratiquer des techniques d'assaut et a également permis d'améliorer les péniches de débarquement. Le navire a également contribué à la protection des intérêts américains dans les États instables des Caraïbes et en Extrême-Orient.

Henderson est arrivé à Shanghai le 2 mai 1927 avec des Marines pour la garnison là-bas, et est resté en Chine pendant six mois pour protéger les ressortissants américains dans le pays déchiré par la guerre. Ici, les membres de son équipage sont à l'origine du "domaine du dragon d'or", après avoir traversé la ligne de date internationale. Le transport de troupes a été engagé dans le transport de remplacements pour la flotte et les Marines en Chine pendant les quatorze prochaines années.

Seconde Guerre mondiale, 1941-1943

Henderson avait quitté Pearl Harbor pour transporter des troupes en Californie peu de temps avant l'attaque japonaise du 7 décembre 1941. En apprenant l'attaque, le capitaine craignit que la flottille japonaise ne continue vers la Californie, ayant éliminé toute opposition d'Hawaï. Henderson serait une cible lente, visible et solitaire sur leur chemin. Il a mis le cap sur l'Alaska pour éviter d'être vaincu, maintenant un silence radio strict même face aux tentatives répétées de la marine de contacter le navire et de vérifier sa survie. Henderson puis a embrassé la côte nord-ouest du Pacifique jusqu'à la baie de San Francisco, arrivant plusieurs jours après avoir été présumé disparu au combat. Pendant la guerre du Pacifique, Henderson a continué son service de transport entre la Californie et Hawaï, effectuant plus de 20 voyages de ce type avec des combattants, des passagers civils et des marchandises. Lors de son dernier voyage, il quitta Port Hueneme le 18 juillet 1943 et arriva à Nouméa avec 71 infirmières indispensables. Le transport a ensuite navigué vers les îles Salomon avec SeaBees avant de retourner à San Francisco le 24 septembre 1943.

Henderson désarmé le 13 octobre 1943 pour être converti en navire-hôpital à la General Engineering & Dry Dock Company, Oakland, Californie.

Navire-hôpital, 1944-1946

Le navire a été remis en service comme USS Généreux (AH-9) le 23 mars 1944, le Comdr. G. L. Burns aux commandes.

Généreux a quitté San Francisco le 1er avril 1944 pour Honolulu, est revenu plus tard ce mois et a navigué une fois de plus le 1er mai pour le Pacifique occidental. Après un bref service à Honolulu et Eniwetok, le navire est arrivé le 18 juin sur les plages d'invasion de Saipan. Elle a fait trois passages vers les hôpitaux de Kwajalein avec les victimes des invasions des Mariannes. A propos de cette fois Généreux établi l'une des rares banques de sang dans un navire de la marine.

L'hôpital flottant est resté à Manus jusqu'au 17 septembre, date à laquelle il a navigué vers le Palaus pour amener les victimes du débarquement de Peleliu aux hôpitaux des Salomon. Après novembre Généreux opéré entre Leyte et les bases arrière transportant des vétérans de la campagne des Philippines. Elle a quitté Manus le 24 février 1945 pour Ulithi et Saipan pour recevoir les victimes de l'assaut amer d'Iwo Jima, et dans les mois suivants, elle a navigué pour rejoindre la flotte pour prendre en charge les blessés d'Iwo Jima, d'Okinawa et des unités de la flotte elles-mêmes. En revenant au Golfe de Leyte le 15 juin, elle est restée jusqu'au 21 juillet et est devenue alors en route pour la Californie. Généreux arrivé après la fin de la guerre, naviguant dans la baie de San Francisco le 21 août 1945.

Généreux a été alors assigné comme navire-hôpital à Yokosuka, Japon, en partant de San Francisco le 1 novembre 1945. Elle est arrivée le 24 novembre pour soutenir les forces d'occupation et est restée jusqu'au 27 mars 1946 quand elle a navigué pour San Francisco. Après avoir livré ses patients, le navire a navigué le 26 mai pour les essais atomiques à l'atoll de Bikini, et après avoir fourni des services médicaux lors de la série d'explosions nucléaires au cours de "l'opération Crossroads", il est retourné à Seattle le 15 août 1946.

Démantèlement et vente

Généreux désarmé le 13 septembre 1946 et a été vendu pour la ferraille par la Commission Maritime le 28 janvier 1948 à Consolidated Builders, Inc., Seattle.


Couverture navale USS HENDERSON AP-1 1937 ABE LINCOLN Cachet MANILLE, PHILIPPINES

USS HENDERSON AP-1 Naval Cover 1937 ABE LINCOLN Cachet MANILLE, PHILIPPINES Il a été envoyé le 12 février 1937. Il a été affranchi du cachet "Harding". Cette couverture est en bon état, mais pas parfait. Veuillez regarder le scan et faire votre propre jugement. Membre USCS. Lire la suite

Caractéristiques de l'objet
Description de l'article

Couverture navale USS HENDERSON AP-1 1937 ABE LINCOLN Cachet MANILLE, PHILIPPINES

Il a été envoyé le 12 février 1937. Il a été affranchi du cachet "Harding".

Cette couverture est en bon état, mais pas parfait. Veuillez regarder le scan et faire votre propre jugement.

Membre USCS #10385 (j'ai aussi gagné l'insigne de mérite de collectionneur de timbres quand j'étais un garçon !). Veuillez me contacter si vous avez des besoins de couverture spécifiques. J'ai des milliers à vendre, y compris des navires (USS, USNS, USCGC, garde-côtes, navire, maritime), des postes militaires, des événements, des APO, des hôtels, des antécédents postaux, des souvenirs, etc. J'offre également un service d'approbation avec la LIVRAISON GRATUITE pour répéter les États-Unis les clients.

Le premier uss henderson (ap-1) était un transport dans la marine des états-unis pendant la première et la seconde guerre mondiale. En 1943, il a été converti en navire-hôpital et commandé comme uss bountiful (ah-9).

Nommé en l'honneur du colonel de marine Archibald Henderson, il a été lancé par le chantier naval de Philadelphie le 17 juin 1916, parrainé par miss Genevieve w. Taylor, arrière-petite-fille du général Henderson et commissionnée à Philadelphie, Pennsylvanie le 24 mai 1917, lt. C. W. Steel aux commandes.

Elle a été le premier navire à être équipé de gyroscopes stabilisateurs

Contenu
1 Historique des services
1.1 PREMIÈRE GUERRE MONDIALE, 1917-1918

1.5 NAVIRE-HOPITAL, 1944-1946

1.6 MISE HORS SERVICE ET VENTE

2 récompenses
3 références
4 liens externes
Historique des services[Modifier]
Avec le premier convoi américain. Les navires de transport de troupes sont les Henderson, Antilles, Momus et Lenape.

Henderson est arrivé à New York le 12 juin 1917 et a navigué deux jours plus tard avec le croiseur et la force de transport du contre-amiral Albert Gleaves, qui ont transporté des unités du corps expéditionnaire américain en France. Dans ses cales, elle avait de la place pour 1 500 hommes et 24 mules. Atteignant saint-nazaire le 27 juin, il débarqua des troupes et retourna à philadelphie le 17 juillet 1917. Par la suite, Henderson effectua huit autres voyages en france avec des troupes et du ravitaillement pour les alliés dans les durs combats européens. Elle a établi deux grands hôpitaux de base en France au cours de l'année 1917. Constamment menacé par les sous-marins, le transport fumait près des antilles de transport de l'armée le 17 octobre 1917 lorsque ce dernier a été torpillé. Henderson a échappé à l'attaque en s'enveloppant dans une enveloppe de fumée. Mais les torpilles n'étaient pas son seul danger.

Il effectue son septième voyage le 30 juin 1918 vers la France. Un grave incendie s'est déclaré dans une cale à marchandises le 2 juillet 1918. Travaillant toute la nuit, avec une gîte de Henderson jusqu'à 15 degrés, et parfois fortement roulant, rendant possible l'atterrissage de front sur un seul côté, les destroyers mayrant (dd- 31) et paul jones (jj-10) ont transféré ses 1600 passagers et bagages au transport von steuben (id. No. 3017) sans faire de morts, achevant le transfert à 6h00 le 3 juillet. Von steuben a continué jusqu'à Brest, en France, transportant 3 500 soldats et leur équipement. Des équipes de pompiers déterminées ont rapidement maîtrisé les flammes et Henderson est retourné aux États-Unis. Avec des destroyers escortant. Le 27 février, un jour après le départ de saint-nazaire, l'appareil à gouverner du transport de troupes finland s'est bloqué, le forçant sur le chemin d'Henderson. Ce navire était capable de manœuvrer de telle sorte que la Finlande ne lui a porté qu'un coup d'œil. La Finlande n'a subi que des dommages superficiels. Henderson a été creusé sous la ligne de flottaison, mais son équipage a profité des mers de février exceptionnellement calmes pour réparer les dommages et a rapidement pu se rendre à New York. Le transport transportait un certain nombre de soldats blessés vers les États-Unis.[2] il a reparti de philadelphie le mardi 13 août 1918 et est arrivé à brest, en france, le lundi 25 août 1918.

Le henderson a peut-être percuté un sous-marin qui venait de couler le pétrolier frank w. Kellogg au large de la côte du New Jersey le 13 août 1918. Des guetteurs ont aperçu un sous-marin qui tentait de conduire pour une attaque à la torpille et le capitaine William r. Sayles a ordonné au gouvernail de direction tout à fait à droite pour tenter d'écraser l'ennemi. Lorsque le navire a été amarré ensuite, il a été constaté que sa quille de cale tribord avait été en partie tordue et cassée. Comme il n'y a pas d'autre explication, on pense que ces dommages ont été causés en heurtant la tourelle du sous-marin alors qu'il était en train de plonger. Après l'armistice, l'u-139 a été inspecté à Brest, où il a été constaté que non seulement les périscopes étaient brisés, mais que le mince écran métallique du côté avant de la tourelle était gravement plié à la suite de la collision. Un membre d'équipage allemand, toujours à bord, a déclaré que « l'u-139 avait rencontré un transport américain au large de la côte atlantique, qui avait tenté de le percuter, et avait réussi à casser les deux périscopes, de sorte que pour le reste de la croisière le le sous-marin était incapable d'attaquer lorsqu'il était submergé.

Henderson en tenue de camouflage, 1918

Warren harding et florence harding débarquent de l'uss henderson à vancouver, colombie-britannique, canada, le 26 juillet 1923.

Après l'armistice, Henderson effectua huit autres voyages transatlantiques ramenant chez eux des membres de l'a.E.F. Elle a transporté plus de 10 000 anciens combattants avant de retourner à Philadelphie le 27 décembre 1919. Elle a ensuite pris ses fonctions de navire de rotation des troupes pour les unités marines des Caraïbes, transportant des marines, leurs personnes à charge et des fournitures aux bases de Cuba, d'Haïti et d'autres îles. . Il a également participé à des manœuvres d'entraînement maritime en Floride avant de retourner à Philadelphie le 6 juillet 1920. Après une longue période de réparations, le transport a repris ses fonctions dans les Caraïbes. Cela a été interrompu du 21 juin au 21 juillet alors que Henderson emmenait des chefs militaires et civils pour observer les essais de bombardement historiques au large des caps de Virginie.

Au cours des années suivantes, elle a également effectué des tâches cérémonielles, embarquant un parti du Congrès pour observer les manœuvres de la flotte dans les Caraïbes au printemps 1923, et transportant le président warren g. Harding en tournée d'inspection en Alaska en juillet. Le président a appelé à metlakatla, ketchikan, wrangell, juneau, skagway, seward, valdez, cordova et sitka en alaska, ainsi qu'à vancouver, au canada. Il a passé en revue la flotte dans la baie d'elliott de l'état de Washington depuis le pont de Henderson, avant de débarquer à Seattle le 27 juillet, seulement six jours avant sa mort.

Au cours du problème de flotte iii au début de 1924, Henderson a participé à une simulation d'invasion amphibie de la zone du canal de Panama. Cette opération d'entraînement majeure de la flotte a permis de pratiquer des techniques d'assaut et a également permis d'améliorer les péniches de débarquement. Le navire a également contribué à la protection des intérêts américains dans les États instables des Caraïbes et en Extrême-Orient.

Henderson est arrivé à Shanghai le 2 mai 1927 avec des marines pour la garnison là-bas, et est resté en Chine pendant six mois pour protéger les ressortissants américains dans ce pays déchiré par la guerre. Ici, les membres de son équipage sont à l'origine du "domaine du dragon d'or", après avoir traversé la ligne de date internationale. Le transport de troupes a été engagé dans le transport de remplacements pour la flotte et les marines en Chine pendant les quatorze prochaines années.

Seconde Guerre mondiale, 1941-1943

Henderson était amarré à côté de la rangée de cuirassés et avait à son bord des troupes, des femmes et des enfants. Le 6 décembre, des marines de l'uss oklahoma se sont portés volontaires pour escorter les femmes et les enfants jusqu'en californie. Lorsque l'attaque s'est produite, l'attaque japonaise du 7 décembre 1941, le Henderson sortait de Pearl Harbor.[5] le Henderson a dégagé Pearl Harbor à la fin de l'attaque. Le capitaine craignait que la flottille japonaise continue vers la Californie, ayant éliminé toute opposition d'Hawaï. Henderson serait une cible lente, visible et solitaire sur leur chemin. Il a mis le cap sur l'Alaska pour éviter d'être vaincu, maintenant un silence radio strict même face aux tentatives répétées de la marine de contacter le navire et de vérifier sa survie. Henderson a ensuite longé la côte nord-ouest du Pacifique jusqu'à la baie de san francisco, arrivant plusieurs jours après avoir été présumé disparu au combat. Pendant la guerre du Pacifique, Henderson a continué son service de transport entre la Californie et Hawaï, effectuant plus de 20 voyages de ce type avec des combattants, des passagers civils et des marchandises. Lors de son dernier voyage, il a quitté le port de Hueneme le 18 juillet 1943 et est arrivé à Nouméa avec 71 infirmières indispensables. Le transport a ensuite navigué vers les îles Salomon avec des abeilles marines avant de retourner à san francisco le 24 septembre 1943.

Henderson a été désarmé le 13 octobre 1943 pour être converti en navire-hôpital à la General Engineering & Dry Dock Company, Oakland, Californie.

Navire-hôpital, 1944-1946

Uss abondant (ah-9) dans un port du sud-ouest du Pacifique en 1944-1945. (photographie officielle de la marine américaine n° : 80-g-k-2138 (couleur))

Le navire a été remis en service comme uss abondant (ah-9) le 23 mars 1944, le comdr. G. L. Burns aux commandes.

Le Bountiful a quitté san francisco le 1er avril 1944 pour Honolulu, est revenu plus tard ce mois-là et a navigué une fois de plus le 1er mai pour le Pacifique occidental. Après un bref service à Honolulu et eniwetok, le navire est arrivé le 18 juin sur les plages d'invasion de Saipan. Elle fit trois passages aux hôpitaux sur kwajalein avec les blessés des invasions marianas. Vers cette époque, Bountiful établit l'une des rares banques de sang dans un navire de guerre.

L'hôpital flottant est resté à Manus jusqu'au 17 septembre, date à laquelle il a navigué vers les Palaos pour amener les victimes du débarquement du peleliu dans les hôpitaux des Salomon. Après novembre, Bountiful a opéré entre Leyte et les bases arrière transportant des vétérans de la campagne des Philippines. Elle a quitté Manus le 24 février 1945 pour ulithi et saipan pour recevoir les victimes de l'assaut amer d'iwo jima, et dans les mois suivants, elle a navigué au rendez-vous avec la flotte pour prendre en charge les blessés d'iwo jima, d'okinawa et des unités de la flotte elles-mêmes. En revenant au golfe de Leyte le 15 juin, elle est restée jusqu'au 21 juillet et est devenue alors en route pour la Californie. Bountiful est arrivé après la fin de la guerre, naviguant dans la baie de san francisco le 21 août 1945.

Le Bountiful a ensuite été affecté comme navire-hôpital à Yokosuka, au Japon, au départ de san francisco le 1er novembre 1945. Il est arrivé le 24 novembre pour soutenir les forces d'occupation et est resté jusqu'au 27 mars 1946, date à laquelle il a navigué pour san francisco. Après avoir livré ses patients, le navire a appareillé le 26 mai pour les essais atomiques à l'atoll de bikini, et après avoir fourni des services médicaux lors de la série d'explosions nucléaires lors de "l'opération carrefour", il est retourné à Seattle le 15 août 1946.

Déclassement et vente[Modifier]
Bountiful a été désarmé le 13 septembre 1946, et a été vendu à la ferraille par la commission maritime le 28 janvier 1948 aux constructeurs consolidés, inc., seattle.

Récompenses[Modifier]
Bountiful a reçu quatre étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


USS Henderson (AP-1), navire de transport

Le premier USS Henderson (AP-1) était un transport de la marine américaine pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale. En 1943, il fut converti en navire-hôpital et commandé sous le nom d'USS Bountiful (AH-9).

Nommé en l'honneur du général de marine Archibald Henderson, il a été lancé par le Philadelphia Navy Yard le 17 juin 1916 parrainé par Mlle Genevieve W. Taylor, arrière-petite-fille du général Henderson et commandé à Philadelphie, Pennsylvanie le 24 mai 1917, sous le commandement du lieutenant C. W. Steel.

Henderson est arrivé à New York le 12 juin 1917 et a navigué deux jours plus tard avec le croiseur et la force de transport du contre-amiral Albert Gleaves, qui transportaient des unités du corps expéditionnaire américain en France. Dans ses cales, elle avait de la place pour 1 500 hommes et 24 mules. Atteignant Saint-Nazaire le 27 juin, il débarqua des troupes et retourna à Philadelphie le 17 juillet 1917. Par la suite, Henderson fit huit autres voyages en France avec des troupes et du ravitaillement pour les alliés dans les durs combats européens. Elle a établi deux grands hôpitaux de base en France au cours de 1917. En danger constant des sous-marins, le transport fumait près du transport de l'armée Antilles le 17 octobre 1917 lorsque ce dernier a été torpillé. Henderson a échappé à l'attaque en s'enveloppant dans une enveloppe de fumée. Mais les torpilles n'étaient pas son seul danger. Elle a navigué pour son septième voyage le 30 juin 1918 en France. Un grave incendie s'est déclaré dans une soute le 2 juillet 1918. Les destroyers Mayrant (DD-31) et Paul Jones (DD-10) ont transféré ses passagers vers des transports à proximité sans faire de morts, et les équipes de lutte contre l'incendie ont rapidement ramené les flammes sous contrôler. Il repartit de Philadelphie le mardi 13 août 1918 et arriva au port de Brest, en France, le lundi 25 août 1918.

Henderson en tenue de camouflage, 1918

Après l'armistice, Henderson a effectué huit autres voyages transatlantiques ramenant chez eux des membres de l'A.E.F. She carried more than 10,000 veterans before returning to Philadelphia on 27 December 1919. She then took up duty as troop rotation ship for Marine units in the Caribbean, carrying Marines, their dependents, and supplies to bases in Cuba, Haiti, and other islands. She also participated in Marine training maneuvers in Florida before returning to Philadelphia on 6 July 1920. After an extended period of repairs, the transport resumed her duties in the Caribbean. This was interrupted from 21 June to 21 July as Henderson carried military and civilian leaders to observe the historic bombing tests off the Virginia Capes.

During the next few years, she also performed ceremonial duties, embarking a congressional party to observe fleet maneuvers in the Caribbean in the spring of 1923, and carrying President Warren G. Harding on an inspection tour of Alaska. The President called at Metlakatla, Ketchikan, Wrangell, Juneau, Skagway, Seward, Valdez, Cordova and Sitka in Alaska, as well as Vancouver, Canada. He reviewed the fleet off Seattle from the deck of Henderson, and departed on 27 July 1923, only five days before his death.

During Fleet Problem III in early 1924, Henderson participated in a mock amphibious invasion of the Panama Canal Zone. This major training operation by the fleet helped practice assault techniques and led to improved landing craft as well. The ship also aided in the protection of American interests in the volatile Caribbean states and in the Far East.

Henderson arrived Shanghai on 2 May 1927 with Marines for the garrison there, and remained in China for six months protecting American nationals in the war-torn country. Here members of her crew originated the "Domain of the Golden Dragon," having cruised back and forth across the International Date Line. The troop transport was engaged in carrying replacements for the fleet and the Marines in China for the next fourteen years.

Henderson had left Pearl Harbor to transport troops to California not long before the Japanese attack on 7 December 1941. On hearing of the attack, the captain feared that the Japanese flotilla would continue on to California, having eliminated any opposition from Hawaii. Henderson would be a slow, conspicuous, and solitary target in their path. He set course for Alaska to avoid being overcome, maintaining strict radio silence even in the face of repeated attempts by the Navy to contact the ship and verify its survival. Henderson then hugged the Pacific Northwest coast down to San Francisco Bay, arriving several days after it had been presumed missing in action. During the Pacific War, Henderson continued its service as a transport between California and Hawaii, making over 20 such voyages with fighting men, civilian passengers, and cargo. On her last voyage she departed Port Hueneme on 18 July 1943 and arrived Nouméa with 71 much-needed nurses. The transport then sailed to the Solomon Islands with SeaBees before returning to San Francisco on 24 September 1943.

Henderson decommissioned on 13 October 1943 for conversion to a hospital ship at General Engineering & Dry Dock Company, Oakland, California.

USS Bountiful (AH-9) In a Southwestern Pacific port in 1944-45. (Official U.S. Navy Photograph #: 80-G-K-2138 (Color))

The ship was recommissioned as USS Bountiful (AH-9) on 23 March 1944, Comdr. G. L. Burns in command.

Bountiful departed San Francisco on 1 April 1944 for Honolulu, returned later that month, and sailed once more on 1 May for the western Pacific. After brief service at Honolulu and Eniwetok the ship arrived on 18 June at the Saipan invasion beaches. She made three passages to the hospitals on Kwajalein with casualties of the Marianas invasions. About this time Bountiful established one of the few blood banks in a Naval ship.

The floating hospital remained at Manus until 17 September when she sailed for the Palaus to bring casualties of the Peleliu landing to hospitals in the Solomons. After November Bountiful operated between Leyte and the rear bases carrying veterans of the Philippines campaign. She departed Manus on 24 February 1945 for Ulithi and Saipan to receive casualties of the bitter Iwo Jima assault, and in the next months sailed to rendezvous with the fleet to take on wounded from Iwo Jima, Okinawa, and the fleet units themselves. Returning to Leyte Gulf on 15 June, she remained until 21 July, and then got underway for California. Bountiful arrived after war's end, sailing into San Francisco Bay on 21 August 1945.

Bountiful was then assigned as hospital ship at Yokosuka, Japan, departing San Francisco 1 November 1945. She arrived on 24 November to support the occupation forces, and remained until 27 March 1946 when she sailed for San Francisco. After delivering her patients, the ship sailed on 26 May for the atomic tests at Bikini Atoll, and after providing medical services during the series of nuclear blasts during "Operation Crossroads", she returned to Seattle on 15 August 1946.

Bountiful decommissioned on 13 September 1946, and was sold for scrap by the Maritime Commission on 28 January 1948 to Consolidated Builders, Inc., Seattle.


Henderson AP-1 - History

The son of the WWII veteran wrote of what his father told him when his son and he were going thru his old military papers prior to his passing. The unsigned hand written letter was written from the WWII Veteran, Laurence Jacob Selbach.

Now come the questions.
Where had Henderson been berthed? Which ship taking her place was sunk? What was Henderson carrying that she went home by way of the Gulf of Alaska to pick up an escort back down to San Francisco? Was she alone or with any other ships?

Observations:
USS Henderson (AP-1) was a veteran troop transport having carried troops to Europe during WWI, to China in the 1920's, and was making regular runs to the Philippines in the period before the attack on Pearl Harbor.
Many military transports operated without significant arms during the peacetime years. The Henderson's captain was wise to seek a 1st class gunnery mate to tend a couple of 50s, albeit inadequate for a wartime footing. It is not a stretch to assume she was carrying homebound men, hence the particular need for warship escort.

As Henderson (AP-1) was at sea by the time she received her new orders, a route north -- into waters occupied by the Japanese fleet -- could be simply because: that first day, the Japanese fleet was though to have attacked from the south or west of Pearl, and going northeast would have been thought to put the troopship out of harms way of both the carrier fleet and submarines. She made it though the Japanese submarine blockade around the Hawaiian islands, probably escorted partway by one of the destroyers that sortied during the attack. It must have been a harrying experience to travel alone when the escort turned back. Going into the Gulf of Alaska is not a stretch if her initial orders were to receive armament at Seattle. We don't know what warship she picked up for escort, but it might have been from our northern forces. The shipyards around Pubic Sound were soon dedicated to repair damaged Pearl Harbor warships, so, diversion back to her original port of San Francisco Bay is reasonable.

Henderson made 20 troop carrying voyages during 1942-43. She was then refitted as hospital ship, Bountiful (AH-9), supporting Peleliu, Philippines, Iwo Jima and Okinawa. The shipname was assigned to new construction, DD-785 (1945-1980).

ANOTHER RECALLS
My father was a Marine during WWII stationed on-board the USS Oklahoma at Pearl Harbor. In getting him to talk about Pearl Harbor, he said the following: On Dec. 6th they came aboard the Oklahoma and asked for some Marines to volunteer to protect the women and children on-board the Henderson on the trip home. Volunteers would get extra shore leave. My father volunteered immediately. They were told the Henderson was departing the next day and they could go now or in the morning. My father went immediately. (His explanation was that he was a Sargent and he who gets there first gets the choice of berth) When the attack happened, the Marines started cleaning the cosmoline out of the anti-aircraft guns while the sailors got the ammunition. The Henderson was outbound with guns firing as the last of the planes flew over Pearl Harbor. My father remembers that both of the ships in front of the Henderson took torpedoes and he was thankful that both turned aside from the exit from Pearl Harbor as if they had sunk in the entrance, the harbor could have been closed. He believed the ship in front of them was a Matson line steamer.


Quoi Henderson les dossiers de famille trouverez-vous?

There are 1 million census records available for the last name Henderson. Like a window into their day-to-day life, Henderson census records can tell you where and how your ancestors worked, their level of education, veteran status, and more.

There are 210,000 immigration records available for the last name Henderson. Les listes de passagers vous permettent de savoir quand vos ancêtres sont arrivés aux États-Unis et comment ils ont effectué le voyage - du nom du navire aux ports d'arrivée et de départ.

There are 225,000 military records available for the last name Henderson. For the veterans among your Henderson ancestors, military collections provide insights into where and when they served, and even physical descriptions.

There are 1 million census records available for the last name Henderson. Like a window into their day-to-day life, Henderson census records can tell you where and how your ancestors worked, their level of education, veteran status, and more.

There are 210,000 immigration records available for the last name Henderson. Les listes de passagers vous permettent de savoir quand vos ancêtres sont arrivés aux États-Unis et comment ils ont effectué le voyage - du nom du navire aux ports d'arrivée et de départ.

There are 225,000 military records available for the last name Henderson. For the veterans among your Henderson ancestors, military collections provide insights into where and when they served, and even physical descriptions.


The Hospital Ships of World War II

These are the American hospital ships that served in the Pacific Theater.

USS Réconfort (AH-5)

Launched in 1927 as the passenger ship SS Iroquois, USS Réconfort was acquired by the US Navy and commissioned as a hospital ship on August 9th, 1941. Réconfort was present at the December 7th, 1941 attack on Pearl Harbor. Footage of USS Arizona (BB-39) exploding after being struck by a Japanese bomb was taken from Solace’s deck before she sent out stretcher parties to assist the stricken battleship. Réconfort continued service throughout World War II in the Pacific.

USS Réconfort was decommissioned in March of 1946, and struck from the Naval Vessel Register on May 21st.

USS Confort (AH-6)

USS Confort joined the war in the Pacific in 1944, the first of a new class of hospital ships. Her service took her to Brisbane, Australia and Hollandia, New Guinea, where she assisted a major Army hospital.

In April of 1945, she evacuated wounded from Guam before sailing to Okinawa, where she was hit by a Japanese kamikaze. Twenty-eight were killed and 48 were wounded in the attack, but Confort remained afloat. For her service, she received two battle stars before her decommissioning on April 19th, 1946.

USS Espérer (AH-7)

USS Espérer (AH-7) was one of three Confort-class hospital ships.

UNE Confort-class hospital ship, USS Espérer was commissioned into service in 1944 under the command of Commander A. E. Richards. Like USS Confort, Hope’s medical staff were Army personnel.

Espérer sailed to the Philippines, Leyte Gulf, and Okinawa, aiding wounded soldiers at each island. During an operation at Leyte on December 3rd, 1944, Espérer came under attack by a Japanese torpedo plane. Three days later, another Japanese warplane attempted to bomb her. In both cases, she avoided taking damage.

USS Espérer was decommissioned on May 9th, 1946.

USS Mercy (AH-8)

Commissioned into service on August 7th, 1944, USS Mercy was the third of the Confort-class of hospital ships. Much of her service was spent in Hollandia, the Leyte Gulf, San Pedro Bay, and Pearl Harbor, before eventually sailing to join the 5th Fleet at Ulithi, Caroline Islands. She assisted with the wounded during the Battle of Okinawa, ferrying soldiers even as Japanese kamikaze flew overhead.

USS Mercy was decommissioned and transferred to the Army before being struck from the Naval Vessel Register on September 25th, 1946.

USS Bountiful (AH-9)

USS Henderson (AP-1) before her conversion to USS Bountiful (AH-9)

USS Bountiful started her service as a transport vessel for the Navy, USS Henderson (AP-1). In 1943, she was decommissioned as a transport ship and converted to a hospital ship, under the name USS Bountiful.

For the next two years, Bountiful operated out of Honolulu and sailed to Saipan, the Marianas Islands, Yokosuka, Japan, and eventually assisted with the Iwo Jima invasion. After participating in Operation Crossroads, she was decommissioned for the last time on September 13th, 1946.

USS samaritain (AH-10)

The oldest of the hospital ships that served in the Pacific, USS samaritain underwent several changes since her initial launch in 1920. She was initially known as the USAT Chaumont during her initial service as an Army transport ship, and later transferred to the Navy as USS Chaumont (AP-5). After her conversion into a hospital ship in March of 1944, she was recommissioned USS samaritain and given a new hull designation. samaritain evacuated wounded from Guam, Peleliu, Iwo Jima, and Okinawa. The Battle of Okinawa was her last taste of war before she was decommissioned on June 25th, 1946 and sold for scrap in January of 1948.

USS Refuge (AH-11)

USS Refuge was first launched in 1921 under the name SS Blue Hen State. Within a year, she was renamed SS President Garfield and, eight years later, SS President Madison. Before becoming a hospital ship in 1944, she served as a transport vessel, USS Kenmore (AP-62).

As a hospital ship, Refuge served in both the Atlantic and Pacific, joining the Service Force, 7th Fleet sailing between the Philippines, China, and Saipan. USS Refuge was decommissioned on April 2nd, 1946 and sold for scrap on February 2nd, 1948.


Bilge Keels

A less effective, though far more simple option for stabilizing a warship came in the form of bilge keels. A bilge keel was simply a large, elongated fin or keel that ran for some distance along the exterior hull underwater. A bilge keel acts similar to a brake, providing resistance against the water flowing around the hull as the ship rolls in the water. Unlike gyro or fin stabilizer systems, the bilge keel is a completely passive system with no moving components.

Bilge keels have several advantages that make them important components of warship construction. They are extremely simple compared to other systems. This means they are both cheaper and easier to install. Welded to the outside of the ship’s hulls, bilge keels are easily retrofitted to older ships. They also do not intrude into the interior hull, allowing the ship to better utilize its hull space for other uses. Lastly, bilge keels are effective at reducing role no matter the speed of the ship, even working on ships that are currently anchored.

Though bilge keels are the most common stabilization system used on warships, they still have several disadvantages. They are not as effective at reducing roll compared to active systems. Because Bilge keels are also extensions added to the hull, they can protrude quite far. If they are not placed in an ideal location, they can increase the beam and draft of the ship, putting them at greater risk of damage due to collision or grounding.

Bilge keels are not only one of the oldest forms of ship stabilization systems, they are also one of the most widely used with most warships using them today. Due to their simplicity and cheapness, bilge keels are easily adapted to any warship design. Many warships now adopt both bilge keels and another active system such a fins or a gyroscopic stabilizer for increased stability. As warships adopt more unique hull forms, stabilizers such as bilge keels will see even more use.

Further Links

Want to follow Navy General Board on Social Media? Check us out on the platforms below!

Help the Website grow by purchasing a Navy General Board Shirt!

More Great Articles

Check out our collection of articles. Some of our latest articles include:


Voir la vidéo: Una espantosa historia sobre Country Road Creature


Commentaires:

  1. Talbert

    Je confirme. C'était avec moi aussi. Discutons de cette question. Ici ou à PM.

  2. Jervis

    C'est un avis très précieux.

  3. Stanwik

    Le message très drôle est remarquable



Écrire un message