No. 520 Squadron (RAF) : Seconde Guerre mondiale

No. 520 Squadron (RAF) : Seconde Guerre mondiale

No. 520 Squadron (RAF) pendant la Seconde Guerre mondiale

Aéronefs - Lieux - Groupe et devoir - Livres

Le No.520 Squadron était un escadron météorologique formé à Gibraltar en septembre 1943. L'escadron utilisait un mélange d'avions à courte et longue portée, en commençant par le Hudson III et le Gladiator II, puis avec le Spitfire VB et le Halifax V en février 1944. .

Les avions à plus long rayon d'action ont été utilisés pour effectuer des missions d'observation météorologique au plus profond de l'Atlantique, tandis que les chasseurs à plus court rayon d'action ont été utilisés dans la région.

En septembre 1944, l'escadron a repris les Martinets et les tâches de remorquage de l'escadrille No.1500 (BAT), conservant ces avions jusqu'à la fin de 1945. À la fin de la guerre, l'escadron a également reçu un rôle de sauvetage air-mer, qu'il conservé jusqu'à sa dissolution en avril 1946.

Avion
Septembre 1943-mars 1944 : Lockheed Hudson III
Septembre 1943-juin 1944 : Gloster Gladiator II
Février 1944-juin 1945 : Handley Page Halifax B.Mk V
Février 1944-juin 1944 : Supermarine Spitfire VB
Juin 1944-avril 1945 : Hawker Hurricane IIC
Septembre 1944-décembre 1945 : Martinet I
Janvier-octobre 1945 : Lockheed Hudson III
Avril 1945-avril 1946 : Handley Page Halifax III

Emplacement
20 septembre 1943-25 avril 1946 : Gibraltar

Codes d'escadron: 2M

Devoir
En février 1944 : escadron météorologique avec le groupe n°18
Avril 1946 : dissolution

Livres

Marquer cette page: Délicieux Facebook Trébucher


Voir la vidéo: No. 41 Squadron RAF, 125 Wing, 2nd TAF, Spitfire Mk XIV early 1945