Piper SS-409 - Histoire

Piper SS-409 - Histoire

Cornemuseur

(SS-409 dp. 1 526 (surf.), 2 401 (subm.); 1. 312'; b. 27' 3";
dr. 15'3"; s. 20 k. (surf.), 9 k. (subm.); cpl. 66; a. 1 5",
cl. Balao).

Piper (SS-409), ex-Awa, a été déposé le 15 mars 1944 par l'U.S. Navy Yard, Portsmouth, N.H.; lancé le 26 juin 1944, parrainé par Mme Charles W. Wilkins, épouse du capitaine Wilkins ; commandé le 23 août 1944, commandant B.F. MeMahon, aux commandes.

Bien que construit à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Piper a effectué trois patrouilles de guerre réussies avant la fin des hostilités, opérant comme sauveteur pour les frappes aériennes et comme piquet avancé pour les forces de transport rapide.

Piper a commencé sa carrière de guerre le 25 janvier 1945, lorsqu'elle a quitté Pearl Harbor en tant que chef d'une meute de cinq navires. La mission était un ratissage de bateaux anti-piquet en vue de frappes de porte-avions sur Honshu. Après une courte escale à Saipan, la meute est arrivée dans la zone assignée au sud d'Iwo Jima le 10 février. Trois ratissages du 10 au 13 février n'ont révélé aucun piquet de grève. Piper a passé la période du 15 février au 24 mars au large des côtes sud et sud-est de Honshu, servant alternativement à des patrouilles indépendantes et à des gardes-nageurs pour les frappes intensives de B-29 et de porte-avions contre le Japon. Dans la nuit du 25 février, Piper a trouvé sa première cible. Lors d'une attaque de nuit en surface, il a coulé un navire non identifié de 2 000 tonnes. Les quatre derniers jours avant le départ ont été consacrés à la protection des abords de Bungo Suido contre une éventuelle sortie japonaise sur le porte-avions Franklin, gravement endommagé.

Piper est arrivé à Midway le 30 mars 1945 pour le radoub et l'entraînement et est parti le 26 avril pour sa deuxième patrouille de guerre dans une autre meute de loups. Les navires sont arrivés dans la zone de patrouille, la mer d'Okhotsk, le 3 mai 1945, et du 14 au 25 ont effectué des balayages concentrés de navigation de surface dans la région. Le reste de la période a été consacré à des patrouilles de guerre indépendantes, des stations tournantes. Le 27 mai, le Piper a eu sa première chance dans cette patrouille lorsqu'il a aperçu deux petits navires marchands avec deux escortes dans le chenal de Boussole. Se frayant un chemin à travers un épais brouillard, elle a lancé une attaque de torpille de surface, coulant un navire marchand de 4 000 tonnes. Les escortes larguèrent quelques grenades sous-marines, mais aucune n'était proche du but.

Le Piper quitta la région le 4 juin 1945 et arriva à Pearl Harbor le 13. Le 19 juillet 1945, il part pour sa troisième patrouille de guerre, s'arrêtant en route à Guam pour un entraînement avancé du 1er au 4 août. Le 11, Piper comptait deux navires de pêche de cinq tonnes à Koshiki Kaikyo, et le 13, il entrait dans la mer du Japon. Là, elle a sauvé six prisonniers de guerre et le Japon a capitulé le lendemain.

Le 3 septembre, elle s'est dirigée vers Pearl Harbor et a poursuivi son acheminement vers les États-Unis. Piper est arrivé le 15 octobre 1945 à la base de sous-marins navals des États-Unis de New London, Connecticut. Au cours des cinq années suivantes, Piper est resté dans la région de New London à l'exception des croisières vers Nassau, Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Écosse, et des révisions à Portsmouth et Philadelphie.

Le 2 mai 1950, Piper s'embarqua pour une période de service avec la 6e flotte américaine en Méditerranée. À son retour aux États-Unis, il a fait une croisière de six semaines jusqu'à la baie de Guantanamo, à Cuba, pour des exercices spéciaux.

En juin 1951, Piper est allé au chantier naval de Charleston pour une conversion qui lui a donné le "nouveau look" simplifié et l'équipement Snorkel. Au cours des années suivantes, le sous-marin a opéré à partir de New London le long de la côte est des États-Unis et dans les Caraïbes.

En juillet 1955, Piper entame son deuxième tour de service avec la 6e flotte en Méditerranée. En janvier 1956, elle opère à nouveau dans les Caraïbes. De mars à septembre, il a subi une révision complète au chantier naval de Portsmouth.

Le 1er juillet 1957, le contre-amiral C. W. Wilkins, commandant de la 8ubmarine Force de la flotte américaine de l'Atlantique, choisit Piper comme navire amiral. Sa femme avait baptisé Piper lors de son lancement en 1944. En septembre, Piper a participé à un exercice de l'OTAN de huit semaines dans l'Atlantique Nord. En 1958, après avoir terminé presque une année complète en tant que navire amiral de la force sous-marine de la flotte de l'Atlantique, Piper a été relevé par Seawolf (SSN-575).

Le 6 novembre 1959, Piper quitte New London pour un déploiement de trois mois avec la 6e flotte. Tout au long de 1960, elle est restée dans la région de New London. Le 20 février

1961, le sous-marin est mis en route pour des exercices dans les Caraïbes. Au cours de cette croisière, il est devenu le premier sous-marin avec tuba à effectuer sa 10 000e plongée.

À l'automne 1962, Piper a été déployé dans la région des Caraïbes pendant la crise des missiles de Cuba. Piper a commencé un autre déploiement méditerranéen le 8 octobre 1963. Elle a transité par le canal de Suez jusqu'à Karachi, au Pakistan, pour participer avec les marines des nations CENTO à l'exercice Midlink VI et est retournée en Méditerranée au début de décembre pour des opérations avec la 6e flotte avant de retourner à New London 1er février 1964.

En 1964, en conjonction avec les exercices de la flotte de l'Atlantique, Piper s'est rendu à Portsmouth, en Angleterre, et à Rotterdam, aux Pays-Bas. Après une révision dans le chantier naval de Portsmouth au cours des six premiers mois de 1965, Piper a navigué pour le premier des deux déploiements dans les Caraïbes le 15 octobre, revenant du deuxième 10 avril 1966. Pour le reste de cette année, elle a opéré à partir de l'école sous-marine, New Londres.

Le 22 mars 1967, la batterie de stockage principale du Piper s'était détériorée au point que le navire était limité aux opérations de surface. À cette époque, Piper avait effectué 13 724 plongées, un record pour les sous-marins commandés. Le 10 mai, le Piper est entré dans le chantier naval de Norfolk pour être désactivé. Le 15 juin, le Piper a été reclassé dans l'AGSS 409 et le lendemain, il a été placé « hors service, spécial » et a remplacé le Cero en tant que sous-marin d'entraînement de la Réserve navale de Detroit, Michigan.

Piper a reçu quatre étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


Piper SS-409 - Histoire


(SS-389 : dp. 1 526 (surf.), 2 391 (subm.), 1. 311'6", né 27'3"
b. 15'3" s. 20 kilos. (surf.), 9 k. (soumis) cpl. 66 a. 1 5",
10 21" tt. cl. Balao)

Piranha (SS-389) a été établi le 21 juin 1943 par Portsmouth Navy Yard lancé le 27 octobre 1943 parrainé par Mme William S. Farber, épouse du contre-amiral Farber, chef adjoint des opérations navales, et commandé le 5 février 1944, le lieutenant Comdr . Harold E. Rouble aux commandes.

Après l'entraînement sur la côte est, le Piranha quitta Key West le 3 avril 1944 pour le canal de Panama et sa base, Pearl Harbor, arrivant le 18 mai pour un entraînement final. Avec Guardfi

h (SS-217) Thresher (SS-200), et Apogon (SS-308), elle a fait sa première patrouille de guerre entre le 14 juin et le 8 août. Le groupe d'attaque coordonné rôdait dans les eaux à l'ouest et au nord de Luzon,

frappant violemment et avec un succès notable dans les convois japonais. Les victimes de Piranha étaient le Nichiran Maru, coulé le 12 juillet, et le Seattle Maru, coulé quatre jours plus tard. Plusieurs fois attaqué par des avions ennemis et esquivant les patrouilleurs de surface, le Piranha est revenu sain et sauf à Majuro.

Pour la première partie de sa deuxième patrouille, le Piranha a rejoint 9 autres sous-marins en reconnaissance offensive couvrant la 3e flotte lors de l'assaut sur Peleliu, patrouillant du 30 août au 25 septembre. Lorsque cette base, essentielle pour la libération des Philippines, a été saisie, le groupe Piranha'$ s'est dissous et elle a recherché des cibles vers l'ouest le long du 20e parallèle, engageant un patrouilleur ennemi le 9 octobre. Elle a enduré une lourde attaque de grenade sous-marine, mais a déjoué le navire de patrouille, en revenant à Pearl Harbor le 23 octobre.

Au cours de sa troisième patrouille de guerre, toujours avec un groupe d'attaque en plus de chercher des cibles intéressantes dans la mer de Chine orientale du 19 novembre au 13 janvier 1945, le Piranha a servi de sauveteur pendant les frappes de B-29 sur Kyushu. Elle a marqué deux coups sûrs sur un navire marchand le 8 janvier, seulement pour être chassé par une escorte sans pouvoir regagner la position d'attaque.

Réaménagé à Guam, le Piranha a navigué le 11 février pour sa quatrième patrouille de guerre, une exposition élassique de polyvalence sous-marine. Avec son groupe d'attaque, elle cherchait des cibles sur les voies de convoi de Luçon à Formose et à Hong Kong. Elle a passé 17 jours sur le maître nageur pendant les frappes aériennes sur Formosa, le 27 février en coulant une jonque servant vraisemblablement d'observateur d'avion.

Elle a été déjouée par une grande flotte de jonques de pêche de faire une approche rapide sur un convoi signalé quitter Hong Kong le 5 mars. Recourant audacieusement à une ancienne ruse de la guerre navale, elle improvisa une enseigne navale japonaise et la fit monter. La déception a réussi et elle s'est frayée un chemin à travers les pêcheurs à vitesse de flanc, mais n'a pas pu localiser le convoi.

Piranha a bombardé l'île de Pratas le 26 mars avec 100 obus de 5 pouces. À trois reprises au cours de cette patrouille, qui s'est terminée par 10 jours de repos, le sous-marin a manœuvré avec succès pour éviter les tirs d'avions attaquants. Elle est revenue à Midway pour remettre en état le 21 avril-17 mai, puis a navigué pour la patrouille, le sauveteur et le bombardement à Mareus du 22 au 31 mai. Ici elle a été attaquée plusieurs fois par des batteries côtières. Après avoir fait le plein à Saipan, le Piranha a navigué pour terminer cette patrouille au large de Honshu.

Avec la marine marchande décimée japonaise étreignant sa propre côte, le Piranha était fréquemment frustré par les eaux peu profondes et les escortes omniprésentes dans ses attaques. Les rencontres ahurissantes avec des chasseurs de sous-marins et des avions ont été rendues infiniment plus dangereuses en étant combattu si près des côtes où elle avait peu de profondeur d'eau pour manœuvrer. Mais sa persévérance et son courage ont payé, elle a lourdement endommagé un cargo le 14 juin, a coulé un pétrolier côtier et a détruit un chalutier chargé de barils de pétrole par des coups de feu le 17 juin. Deux autres chalutiers sont tombés sous son canon le 23 juin. Bien que légèrement endommagé lorsque leur escorte a riposté avec des grenades sous-marines, le Piranha est revenu sain et sauf à Pearl Harbor le 10 juillet.

Sa sixième et dernière patrouille de guerre a duré 14 heures, elle avait navigué de Pearl Harbor le 14 août et a reçu l'ordre de revenir lorsque les hostilités ont pris fin le lendemain. De retour à San Francisco le 11 septembre, le Piranha a été désarmé à Mare Island le 31 mai 1946. Là, il était en réserve, rebaptisé AGSS389 le 6 novembre 1962, jusqu'à ce qu'il soit rayé du registre naval le 1er mars 1967. Sa coque a été vendue pour mise au rebut, mais sa tourelle est conservé au Fleet Admiral Chester W. Nimitz Memorial Naval Museum à Fredericksburg, Texas.


Piper SS-409 - Histoire

Océan Atlantique – 20 novembre 1952

70 miles au sud-est de l'île Block

P2V Neptune
Photo de l'US Air Force

Aux premières heures du matin du 20 novembre 1952, deux P2V Neptune de la marine de la base aéronavale de Quonset Point participaient à un exercice de guerre anti-sous-marine au large de Block Island avec le sous-marin USS Piper (SS-409) et la marine remorqueur, USS Hopi, (AFT-71).

Peu après 4 heures du matin, les deux avions se sont rendus au-dessus du pont Jamestown dans la baie de Narragansett et se sont dirigés vers la zone opérationnelle à environ 70 milles au large de Block Island. Un des avions était piloté par le Lieut. Alvin S. Hibbs, et l'autre par le lieutenant Cmdr. Noble R. Kean. (Bu. No. 124242)

Hibbs a déclaré plus tard aux enquêteurs : « Le commandant Kean était derrière moi à environ un kilomètre et demi, et nous avons continué à bavarder à la radio. Il a dit que tous les autres hommes étaient de très bonne humeur à la radio. Nous sommes arrivés à la zone d'opération une demi-heure plus tard et avons tourné en rond pendant un moment, puis nous avons essayé d'établir un contact radar avec notre cible. Il y avait deux cibles visibles par radar, et j'ai enquêté pendant que le commandant Kean enquêtait sur l'autre.”

Hibbs a trouvé sa "cible" et après avoir effectué deux "courses" dessus, il a essayé de contacter Kean par radio, mais n'a pas pu. Ensuite, le sous-marin et le remorqueur ont tenté d'entrer en contact sans succès.

Hibbs a survolé la dernière position connue de Kean et a trouvé deux feux de fumée et des débris à la surface de l'eau. Les feux fumigènes s'étaient apparemment détachés de l'épave et s'étaient activés automatiquement. Le remorqueur est arrivé dans la zone et a ramassé une partie des débris, mais n'a trouvé aucun signe de l'équipage.

L'un des derniers à voir l'avion manquant était le lieutenant. Herbert C. Taft, qui était à bord du sous-marin Cornemuseur quand Kean’s Neptune est décédé. “J'ai observé l'avion traverser notre étrave pendant sa course. Je n'ai observé aucun dysfonctionnement de l'avion et n'ai reçu aucune notification par radio indiquant que quelque chose n'allait pas. J'ai suivi son vol pendant environ quatre ou cinq milles.”

À ce moment-là, les lumières du Neptune indiquaient qu'il effectuait un virage à droite.

“Peu de temps après”, Taft a poursuivi, “nous avons entendu un bruit sourd. Parce qu'il n'y avait aucune indication d'explosion et pas de flash, ce bruit particulier m'inquiétait, alors je suis allé en dessous et j'ai essayé de contacter l'avion en vain.

La cause de l'accident n'a pas pu être déterminée.

Les morts ont été identifiés comme :

Le lieutenant-comd. Noble R. Kean, 34 ans, originaire d'Evanston, dans l'Illinois. Il laisse dans le deuil son épouse Sarah.

Le lieutenant Thomas J. Tiernan, 28 ans, de Wickford, R.I.

Mécanicien d'aviation 2c John R. Quirk, 27 ans, de Lavelle, Penn. Il s'était marié douze jours plus tôt, le 8 novembre, avec Mlle Constance Lussier de West Warwick, R.I.

Aviation Ordnance Man 2c George A. Buehler, 22 ans, de Nekoosa, Wisconsin. Lui aussi s'est récemment marié le 4 octobre à Mlle Irene Carvalho de West Warwick.

Le lieutenant Seymour A. Moyl, 26 ans, du Bronx, N.Y.

Aviation Electronics Man 1c Roland O. Eades, 29 ans, de l'Indiana.

Matelot Salvatore A. Coia, 21 ans, de Rome, N.Y.

Matelot Joseph A. gray, 20 ans, Bronx, N.Y.

Journal de la Providence, “Bomber Plonge Into Atlantic Off Block Island”, 21 novembre 1952, p. 1

Journal de la Providence, “Quonset pilote décrit l'accident tel qu'observé à partir d'un sous-marin”, 21 novembre 1952


Piper SS-409 - Histoire

Le rapport Piper
Les numéros de The Piper Report, le bulletin d'information de l'USS Piper Veterans Association, datant de janvier 2006 à aujourd'hui, peuvent être consultés ICI. Veuillez envoyer des articles, des photos, etc. pour publication à [email protected]

Le Piper Scope
Le Piper-Scope a été publié en octobre et novembre 1962, pendant la crise des missiles de Cuba. Cliquez ICI pour les nouvelles telles que rapportées sur Piper à ce moment-là.

Coupures de journaux
Cliquez ICI pour les coupures de journaux de Piper. Si vous en avez un à partager, envoyez-en une copie à : [email protected]

Histoire du joueur de flûte
John Clarkin, USS Piper 1944-45, a récemment fourni un microfilm à l'Association contenant les enregistrements des 3 patrouilles de guerre de Piper. La page Historique de Piper a été mise à jour et contient désormais les trois patrouilles de guerre. Le fichier d'historique de Piper a été créé au format PDF pour en faciliter la reproduction. Le fichier peut être imprimé à l'aide de l'imprimante de votre ordinateur personnel ou copier le fichier sur un CD et l'apporter à votre centre de copie local pour le faire imprimer de manière professionnelle.

Film d'actualités de la reddition japonaise
Archive historique : la capitulation japonaise signe à bord du cuirassé Missouri le dimanche 2 septembre 1945.

Un film de la cérémonie proprement dite des Japonais signant leur capitulation mettant fin à la seconde guerre mondiale. Le général Douglas MacArthur était le commandant suprême de nos forces armées en charge de la cérémonie de signature.

Cliquez ICI pour voir l'actualité.

Reconnaissance d'AVC
Découvrez comment trois vérifications simples peuvent vous aider à reconnaître un AVC et le besoin d'une aide médicale d'urgence.

Sites Web des membres
Si vous avez un site Web personnel, veuillez m'envoyer l'adresse Web et j'inclurai un lien vers celui-ci sous « Sites Web des membres » sur la page « Liens ». Merci, [email protected]

Le contre-amiral Eugene B. Fluckey est décédé à l'âge de 93 ans
Eugene Bennett Fluckey, un sous-marinier légendaire de la Seconde Guerre mondiale et l'un des militaires américains vivants les plus décorés, est décédé jeudi soir (28 juin 2007) dans un hôpital d'Annapolis, Maryland, a déclaré une porte-parole de l'hôpital. Il avait 93 ans.

Au cours de cinq patrouilles de guerre en tant que capitaine du sous-marin Barb, Fluckey a coulé des dizaines et des dizaines de navires japonais et détruit de nombreuses autres petites embarcations et installations à terre, selon le Naval Historical Center. Les décorations totales de Fluckey comprenaient la médaille d'honneur, quatre croix de la marine et des citations d'unité présidentielle et des éloges d'unité de la marine pour lui et son équipage.

Né le 5 octobre 1913 à Washington, DC, Fluckey est diplômé de l'Académie navale et a accepté sa commission d'enseigne en 1935. Il a servi à bord du cuirassé Nevada et du destroyer McCormick avant de fréquenter la Submarine School en 1938 à Groton, Connecticut. Après plusieurs années servant à bord de sous-marins, puis-Lt. Cmdr. Fluckey a pris le commandement du Barb à la fin de 1943 et a coulé plus de tonnage ennemi que tout autre sous-skipper américain, selon une biographie récente, "The Galloping Ghost", par Carl Lavo. Au combat contre les Japonais en 1944 et 1945, le Fluckey et le Barb ont coulé 85 navires ennemis, dont un porte-avions, un destroyer et un croiseur.

Sa médaille d'honneur a reconnu sa "bravoure remarquable" lors d'une patrouille de guerre le long de la côte est de la Chine de décembre 1944 à février 1945. Selon la citation officielle, Fluckey et son équipage ont coulé un grand navire de munitions ennemi et endommagé des navires supplémentaires au cours d'un " exécutant une bataille nocturne de 2 heures" le 8 janvier 1945. Plus tard ce mois-là, "dans un exploit exceptionnel de déduction brillante et de suivi audacieux", Fluckey et le Barb ont localisé plus de 30 navires ennemis. Dans la bataille qui a suivi, les Américains ont glissé à travers les défenses ennemies, marquant des coups directs sur six des cibles principales et faisant exploser un gros navire de munitions, causant « des dégâts inestimables par les obus volants et autres pièces pyrotechniques résultants ».

En août 1945, Fluckey a été choisi pour commander le nouveau sous-marin Dogfish, alors en construction, bien que cette mission ait pris fin après seulement quelques mois lorsque Fluckey a été réaffecté à Washington. Il a d'abord servi dans le bureau du secrétaire de la Marine avant de devenir assistant personnel du chef des opérations navales, Fleet Adm. Chester W. Nimitz.

De juin 1947 jusqu'à sa retraite en août 1972, Fluckey a occupé divers postes de plus en plus importants, notamment celui de commandant de la division sous-marine 52, commandant du groupe amphibie 4 et commandant de la force sous-marine du Pacifique. Il a également été directeur du renseignement naval avant de prendre sa retraite.

De la base sud du New Jersey, USSVI

27 août 2006 - En mer sur le Navy Sub Texas
Cliquez ici

14 janvier 2006 - Visite guidée d'un sous-marin diesel suédois, le HMS Gotland
Cliquez ici

31 décembre 2005 - Voici une histoire réconfortante pour le temps des Fêtes
Lien vers The Liberty Limited.

26 décembre 2005 - Décès du camarade Donald Wright
Son camarade de bord Donald H. Wright est décédé à la fin de la semaine dernière d'un cancer. Il a rejoint la base SUBVETS Groton en tant que membre à vie en 2001. Il s'est d'abord qualifié dans les sous-marins à bord du USS PIPER (SS 409) en 1958. Il a également servi à bord du USS TINOSA (SSN 606) de 1960 à 1966, du USS SEAWOLF (SSN 575) à partir de 1966. - 1967, et l'USS THOMAS EDISON (SNLE 610) de 1970 à 1972 se retirant de la Marine en tant qu'ETCM (SS).

24 août 2005 - Le Panel approuve la plupart des fermetures de bases militaires
La Commission vote par surprise pour maintenir la base de l'armée et deux bases de la marine ouvertes
Lien vers l'histoire

7 août 2005 - Les sous-mariniers secourus retournent en Russie
Le navire avec 7 marins à bord a été libéré par un submersible britannique sans pilote
Lien vers l'histoire


Association des anciens élèves de l'USS Ulysses S. Grant

Frank Luke Adams, IC1(SS) - Décédé le 14 mai 2014 à Tyler, Texas.
Naissance : août 1940.
Équipage d'or.
Dates à bord : 1968 à 1971.
Survécu par sa femme Sylvia, sa fille Gina et ses fils Chuck et Luke.
Incinéré avec des cendres répandues sur son lac préféré au Texas.

Historique de carrière : Après son service dans la Marine, Frank a travaillé pour Exxon où il

voyagerait à travers le monde sur des "navires" flottants en mer pour programmer des ordinateurs

pour pomper le pétrole du fond de l'océan. Il a également été programmeur pour la Lune

Crawler pour le programme de la navette spatiale de la Nasa. Ses passe-temps comprenaient la fabrication

armes et couteaux personnalisés.

Louis V. Adkins, TM3(SS) - Décédé le 24 février 1969 à Key Largo, en Floride.
Naissance : 28 septembre 1944.
Propriétaire de Blue Crew Plank.
Dates à bord : 1964 à 1965.
Lui survivent sa femme et ses deux fils.
Inhumé au cimetière de Hillside à Glenside, en Pennsylvanie.
Histoire de carrière: Louis fréquentait une école d'armes de la marine à Key West quand
il a été tué dans un accident de voiture par un conducteur ivre alors qu'il conduisait son TR-3

à la base. Atteint le rang de TM1 (SS).

Gary Frank Aguirre, Jr., FTB1(SS) - Décédé le 27 novembre 2011 à Akron, Ohio.
Naissance : 06 avril 1960.
Équipage d'or.

Dates à bord : 1983 à 1986.
Inhumé au Cimetière National de la Réserve de l'Ouest, Rittman, Ohio.

Charles H. Alessi, Jr., TM2(SS) - Décédé le 23 décembre 2005 à Rome, New York.
Naissance : 07 février 1940.
Propriétaire de Blue Crew Plank.
Dates à bord : 1964 à 1965.
Lui survivent sa femme Dorothea et ses deux enfants.
Inhumé dans la section militaire du cimetière de Rome à Rome, New York.

Jose Verdin Alfaro Jr., MMFN(SS) - Décédé le 22 août 2000 dans le comté de Mclennan,

Texas.
Naissance : 19 mars 1947.
Équipage d'or.
Dates à bord : 1968.
Rang MM3 (SS) atteint.

Gordon Edar Alseth, STC(SS) - Décédé le 17 mars 2003 à Lake

Isabelle, Californie.
Naissance : 14 octobre 1934.
Équipage d'or.
Dates à bord : 1967 à 1968.
Enterré à Fort. Cimetière national de Rosecrans à San Diego, Californie.

George Irl Angell, MS2(SS) - Décédé le 1er mai 2012 à Venice, en Floride.
Naissance : 8 juin 1959.
Équipage d'or.
Dates à bord : 1978 à 1980.
Inhumé au cimetière national de Sarasota à Sarasota, en Floride.

Dana Ellis Arenskov, TM3(SS) - Décédée le 6 septembre 2012 à Dewey, Arizona.
Naissance : 24 novembre 1947.
Équipage d'or.

Dates à bord : 1968 à 1970.
Il laisse dans le deuil sa femme Jennifer.

George Davis Arnold, MMC(SS) - Décédé le 23 octobre 2000 à Sacramento,

Californie.
Naissance : 11 novembre 1932.
Propriétaire de planche d'équipage d'or.
Dates à bord : 1964 à 1968.

Michael George Arrowood, ETR2(SS) - Décédé dans un accident d'aviation le 17 septembre 1981 à
Myrtle Creek, Oregon.
Naissance : le 19 janvier 1943.
Propriétaire de planche d'équipage d'or. NAV-ET.
Dates à bord : 1964 à 1965.
Survivé par sa femme Lavina.
Historique de carrière : A également servi dans l'équipage de l'USS Vallejo Gold. Après sa sortie

de la Marine en 1969, il devient pilote professionnel dans l'Oregon. Il a perdu la vie

accident d'avion avec un élève-pilote qu'il s'entraînait.


Thomas Michael Asher, YN1 (SS) - Réussi à Pacific, Missouri, le 21 mars 2015

Survivé par sa femme JoAnn, les enfants Chad et les beaux-enfants de Nichole, Kim Zieroff,

Shannon Dougherty, Troy Dannenberger et les soeurs DeAnna King Delores Dexter

et Charlotte Grisbrook et les frères Kenneth, David, Jim et Ed Dinnius et

précédé dans la mort par ses enfants Shelly et Mark.

Inhumation avec distinctions militaires au National Cemetery, Jefferson Barracks, Missouri.

Histoire de carrière : Le maître Asher était un vétéran de la Marine hautement décoré avec plus de

20 ans de service. Mike a été crédité d'avoir sauvé la vie de son camarade FTG1 (SS)

Gerald 'Jerry' Reynolds pendant son séjour à bord de Grant. On pense qu'il soit

a reçu la médaille de sauvetage de la marine ou la médaille d'éloge de la marine pour sa rapidité

action. Lorsqu'un 'scope a été abaissé sur le bras de Reynolds et l'a écrasé, Asher a utilisé

sa ceinture et sa boucle de ceinture pour arrêter l'écoulement du sang du bras écrasé. Avec le

l'aide du corpsman, la chirurgie a été effectuée par le Dr Wallace dans l'équipage

Mess 'salle d'opération' pour amputer le bras. Ironiquement, le Dr Wallace avait mis en place le

&lsquoopating room' quelques jours plus tôt pour s'assurer qu'il connaissait l'emplacement des composants

et la configuration de la « salle d'opération ».

Michael Nell Arterburn, MT2(SS) &ndash est décédé le 16 juin 2015 à Claremont,

Propriétaire Gold Crew Plank

Dates à bord : 1964 à 1968.

Incinéré à Claremont, Californie. Les cendres se sont propagées en mer au large des côtes de l'océan

City, CA le 14 juillet 2015. La cérémonie comprend la garde d'honneur de la Marine, plaçant son

des cendres et des fleurs dans l'océan et avec des éloges prononcés par la famille et

Lui survivent sa femme Judith, sa fille Mailie, son frère James, sa soeur Patricia, sa soeur-

lois Sherri et Pamela, cinq neveux, quatre nièces et un petit-fils

Histoire de carrière : A également servi sur l'USS Kamehameha (SNLE 642). Après avoir quitté le.

Navy Michael a étudié le génie aérospatial à l'Institut Northrup et a obtenu un

Baccalauréat en enseignement secondaire (mathématiques) de l'Université d'Indiana

en 1974. Au cours de sa vie, il en tant que professeur, tuteur, ingénieur informatique, fabricant, Real

Courtier immobilier, travailleur social, administrateur de collège, propriétaire de plusieurs entreprises

sous le nom d'Arterburn Enterprises, et également partenaire d'une enquête

business.Michael était le fondateur de l'USS U.S. Grant Forum et était un

membre de l'USS U.S. Grant Association et rompu en tant qu'historien et

Leland Henry Richard Bachmann, EN1(SS) - Décédé le 26 février 2002 à

Birmingham, Alabama.
Naissance : 27 novembre 1942.
Propriétaire de Blue Crew Plank.
Dates à bord : 1964 à 1965.
Inhumé au cimetière d'Iron City, Iron City, comté d'Oxford, Alabama.
Histoire de carrière : Atteint le grade de SSG (SS) - Armée.

Robert Theodore Bailey, TMC(SS) - Décédé le 6 octobre 2013 à Mount Juliet,

Tennessee.
Naissance : 10 juillet 1937.
Surnom : "Bob".
Dates à bord : 1967 à 1968.
Inhumé au cimetière des anciens combattants de l'État de Middle Tennessee, à Nashville, dans le Tennessee.
Il laisse dans le deuil son épouse Thérèse et ses fils Robert Jr., William, James et Matthew.
Histoire de carrière : A servi 31 ans dans le service sous-marin. Retraité avec le
grade de Master Chief Petty Officer. A servi comme chef de bateau (COB) sur plusieurs
sous-marins avec sa dernière tournée sur l'USS Alexander Hamilton, SNLE-617.

Jimmy Dean Baker, MSC(SS) - Décédé le 13 décembre 2004 en Caroline du Nord.
Naissance : 2 mai 1936.
Pseudo : "JD"
Équipage d'or.
Dates à bord : 1975 à 1977.
Lui survivent son ex-femme Jacqueline, quatre fils, Dallas, Cass, Darren et Dwight
et huit petits-enfants.
Historique de carrière : JD a rejoint la Marine en 1954 et a servi sur les postes suivants :
USS Kearsarge (CVA-33), USS Kenneth Whiting (AV-14), USS Sperry (AS-12),
USS Ronquil (SS 396), USS George Washington Carver (SNLE 656 & ndash Blue Crew

propriétaire de planches),
USS James Madison (SNLE 627 Or), USS Casimir Pulaski (SNLE 633 Bleu),
USS Nathanael Greene (SNLE 636 Or), USS Lafayette (SNLE 616 Bleu),
USS Dace (SSN 607), USS Trepang (SSN 674), USS Lewis & Clark (SNLE 644

Bleu) et l'USS U.S. Grant (SSBN 631) Gold). Il a terminé ses 25 ans dans la marine

Carrière avec service à terre à la base aéronavale de la Nouvelle-Orléans en 1980. Il

a reçu un Naval Submarine Award pour avoir effectué 35 patrouilles de dissuasion, un honneur

pour ses services exceptionnels envers son pays et le service sous-marin. Le sien

ses passe-temps comprenaient l'élevage et la présentation de bergers allemands lors d'expositions canines avec son

épouse et entraîneur et arbitre de baseball lors de récréations pour les jeunes. Il va nous manquer

par sa famille et ses camarades. Il est respecté de tous.

Donald Clarence Barber, MMCS(SS) - Décédé le 12 mars 2013 à Mystic,

Connecticut.
Naissance : 5 octobre 1928.
Propriétaire de Gold Crew Plank et COB.
Dates à bord : 1963 à 1966.
Lui survivent sa femme Barbara et ses quatre enfants, James, Bobbette, Mary Beth et

Christa.
Histoire de carrière: Donald s'est enrôlé dans la Marine en 1945 après ses études secondaires

Diplôme Il a servi sur l'USS Borie (DD 704), l'USS Entemador (SS 340), l'USS

Abraham Lincoln (SSBN 602) et l'USS U.S. Grant (SSBN 631). Il a pris sa retraite en

1968 en tant que Master Chief Machinist Mate - MMCM (SS). Après son service, il était

employé par Navy Technical Supply à Mystic jusqu'à sa retraite en 1998.

Paul V. Bargas, MSCS(SS) - Décédé le 24 février 2009 à South Portland, Oregon.
Naissance : 20 janvier 1932.
Pseudo : "Petit".
Propriétaire de planche d'équipage d'or.
Dates à bord : 1963 à 1964.
Le chef Bargas laisse dans le deuil son épouse Edwina et ses quatre enfants.
Historique de carrière : Paul a rejoint la marine marchande en 1980 et a travaillé comme chef

Intendant. Après sa retraite en 1993, il a été employé comme chef dans divers

Restaurants haut de gamme. Il était le chef exécutif du Sheraton Eastland

Hôtel. Il a ensuite rejoint la Marine. Il est nommé premier maître à bord du Grant.

Calvin Bernard Bartlett, ETC(SS) - Décédé le 15 novembre 1994.
Naissance : 7 janvier 1940.
Équipage d'or.
Dates à bord : 1973 à 1977.

Larry D. Bass, SN - Décédé le 1er avril 2002 à Cleburne, Texas.
Naissance : 31 janvier 1944.
Surnom : "Sam".
Propriétaire de Blue Crew Plank.
Dates à bord : 1964 à 1966.

James Otto Baumgardner, MT(SS) - Décédé le 23 avril 2006 à Old Saybrook,

Connecticut.
Naissance : 20 août 1968.
Équipage bleu.
Dates à bord : 1988 à 1992.

Ivan Beutler, ETCM(SS) &ndash est décédé en 1978 à Newport News, Virginie d'un cancer du poumon

Équipages bleu, or et chantier naval

Dates à bord : 1975 à 1978

James D. Black, MM2(SS) - Décédé le 19 janvier 1997 à Fulton, Missouri.
Naissance : 8 janvier 1958.
Équipage d'or.

Dates à bord : 1979 à 1980.

Inhumé au cimetière de Mokane, Mokane, Missouri.

Jerry Blevins, ET2(SS) &ndash est décédé en novembre 2012 à Bristol, Tennessee.

Dates à bord : 1973 à 1977.

Joseph Richard Bommarito, MM1(SS) - Décédé le 28 septembre 1988 à San Diego,

Californie.
Naissance : 26 octobre 1939.
Équipage d'or.
Dates à bord : 1969 à 1973.

Leo H. Borcherding, MM1(SS) &ndash est décédé le 9 avril 2015 à Carrollton, Virginie.

Dates à bord : 1966 à 1968.
Histoire de carrière: Leo a grandi à Gaylord, Kansas et a obtenu son diplôme d'études secondaires

En 1997, a fréquenté le Hays State College, puis a rejoint la Marine en 1959. Il a servi

pendant vingt ans et a pris sa retraite en tant que MMC(SS) en 1978. Après sa retraite, il a travaillé

en tant qu'auditeur principal/assurance qualité pour OPPD Fort Calhoun Nuclear Power

Station et a pris sa retraite en 1997.

Richard L. Borden, MM1(SS) - Décédé le 20 mars 2016 à Wickenburg, Arizona

Naissance : 20 février 1944

Dates à bord : 1965 à 1967

Histoire de carrière: Richard était un USS Ulysses S. Grant Alumni Association Life

Raymond L. Boshoven Jr., MMC(SS) - Décédé le 7 août 1998 à Charleston,

Caroline du Sud.
Naissance : 14 janvier 1937.
Équipage d'or.

Dates à bord : 1973 à 1975.
Inhumé au cimetière Holy Cross à Charleston, en Caroline du Sud.

Edward Ervin Bowers, RMC(SS) - Décédé le 28 décembre 1996 à Rock Hill, Sud

Caroline.
Naissance : 15 janvier 1929.
Surnom : "Rouge".

Équipage bleu.
Dates à bord : 1974 à 1976.
Inhumé au cimetière de Carolina Memorial Park, à Charleston, en Caroline du Sud.
Survivé par son fils James.
Histoire de carrière : Retraité de la Marine en tant que Master Chief Radioman.

Samuel Arthur Bradley, Aspirant - Décédé le 13 octobre 2013 à Augusta,

Blue Crew - Croisière d'entraînement d'été du NROTC.

Dates à bord : 1967.

Inhumé au cimetière de Westover Memorial Park à Augusta, en Géorgie.
Il laisse dans le deuil son épouse Patricia, sa fille Patricia et son fils Milledge.
Histoire de carrière: A servi dans le service sous-marin de la marine américaine de 1968 à 1979,
l'obtention du grade de lieutenant-commandant (LCDR). A servi à bord de l'USS

Puffer et USS Hammerhead. A fait une croisière d'entraînement d'été NROTC à bord

l'USS Grant en 1967 alors qu'il fréquentait l'Université du Nouveau-Mexique.

Ralph Morton Brees III, EN1(SS) - Décédé le 6 février 1967 à Alameda,

Californie.
Naissance : 18 septembre 1939.
Propriétaire de planche d'équipage d'or.
Dates à bord : 1964 à 1965.
Lui survivent sa femme Sharon et une fille.

Walter C. Brehler, FTM3(SS) - Décédé le 23 novembre 1994 à Groton, Connecticut.
Naissance : 8 février 1940.
Propriétaire de Blue Crew Plank.
Dates à bord : 1964-1965.
Survivé par sa femme Diane.
Historique de carrière : Atteint le rang de FTB1 (SS).

James E. Bristow, SCC(SS) - Décédé le 28 février 2008 à Booneville, Arkansas.
Naissance : 12 août 1930.

Équipage d'or.
Dates à bord : 1968.
Inhumé au cimetière d'Oak Hill, McAlester, Oklahoma.
Survivé par sa femme Nina et sept filles et 4 fils.

Parcours professionnel: Vétéran de la marine des guerres de Corée et du Vietnam. Retraité du Texas

Robert E. Brown, IC2(SS) - Décédé le 1er octobre 2008 à Clinton, Connecticut.
Naissance : 20 octobre 1942.
Propriétaire de planche d'équipage d'or.
Dates à bord : 1964 à 1965.
Inhumé au cimetière de Cedar Hill, Hartford, Connecticut.

William Carroll Brown, EM2(SS) - Décédé le 4 novembre 2008 à Adaton,

Mississippi.
Naissance : 23 juin 1940.
Propriétaire de Blue Crew Plank.
Dates à bord : 1964 à 1965.
Lui survivent ses deux fils et ses deux petits-enfants. Sa femme l'a précédé dans la mort.

Douglas A. Brubaker, SDC(SS) &ndash est décédé en 1991 à Palatine, Illinois

Dates à bord : 1970 à 1973.

James Luther Bryant, SOCS(SS) - Décédé le 13 mars 2009 à Holland, Texas.
Naissance : 16 avril 1934.
Propriétaire de Blue Crew Plank
Dates Aboard: 1963 to 1965.
Career History: Served in the U.S. Navy from 1951 to 1970. Retired as
Master Chief Sonarman - STCM(SS). James continued his service to his
country after retirement from the Navy as Program Manager with Tracor, Inc.
He retired from Tracor in 1998.

John R. Buckle, MM1(SS) - Passed away September 13, 2011 in Wellington, Kansas.
Born: Jan 23, 1946.
Nickname: "Dick".
Blue Crew.
Dates Aboard: 1967 to 1972.

Buried at Prairie Lawn Cemetery in Wellington, Kansas.
Survived by his wife June and daughters Donna, Johnna and Shawnna.

Keith Edward Bullock, RMC(SS) - Passed away December 28, 2004 in Lakeland,

Florida.
Born: Aug 28, 1941.
Blue Crew.

Dates Aboard: 1972 to 1973.
Buried at Florida National Cemetery in Bushnell, Florida.
Career History: Retired as Master Chief Radioman - RMCM(SS).

Bruce L. Bullough, Captain - Passed away April 28, 2003 in Gales Ferry, Connecticut.
Born: Dec 27, 1948.
Blue Crew Commanding Officer - 2 patrols.
Buried at Arlington National Cemetery with full Military Honors.
Dates Aboard: 08/90 to 10/91. Last Blue Crew Skipper prior to Decommissioning.
Captain Bullough is survived by his wife of of 29 years, Cecilia Novotny Bullough,

his sons Ben and Jon and his daughter Liz.
Career History: Bruce was a Naval Academy Graduate of the class of 1972 with a
degree in Mechanical Engineering. His distinguished 29 nine-year naval

career was dedicated to the submarine service. He served aboard the USS

Sunfish (SSN 649) and the USS George C. Marshall (SSBN 654) Blue Crew. Il

was the Blue Crew Engineering Officer aboard the USS Daniel Webster (SSBN

626) from 1981 to 1984. He served as the Executive Officer of the USS

Tullibee (SSN 597) from 1984 to 1986 and then as the Executive Officer of the
USS Lafayette (SSBN 616) gold crew until 1988. He commanded the USS

Jack (SSN 605) until her decommissioning in 1990. He then reported to the

USS Grant (SSBN 631) and made the last two blue crew patrols prior to

her decommissioning. His last career assignment was as the Director of

Navy Undersea Warfare for Commander Operational Test and Evaluation Force

in Norfolk until his retirement in 2001. After Naval retirement, he was

employed by Sonalysts, Inc., in Waterford, CT.

Clyde Bunyon, IC3(SS) - Passed away December 1, 1980 in Hampton, Virginia.
Born: Jul 10, 1945.
Blue Crew Plank Owner.
Dates Aboard: 1964 to 1965.
Survived by his wife Dorothy.

John Kenneth Burgess, QMCM(SS) - Passed away October 21, 2012 in San Antonio,

Texas.
Born: Aug 15, 1931.
Nickname: "Ken".
Gold Crew.
Dates Aboard: 1967 to 1968.
Survived by daughters Robin, Kelly and Tara and sons Buddy and Shawn.
Career History: Ken served on the commissioning crew of the USS Kamehameha

and submarines USS Baya, USS U.S. Grant and USS Missouri. Ken retired after

20 years&rsquo service as a Master Chief Petty Officer.

Vernon E. Busch, MM2(SS) - Passed away October 6, 2013 in Des Moines, Iowa.
Born: Nov 12, 1943.
Blue Crew.

Dates Aboard: 1966 to 1968.

Buried at St. Paul Cemetery in Wheatland, Iowa.
Survived by his wife Barbara, son Michael and daughters Dania, Joel and Jenifer.

John Frederick Bushong, HMC(SS) - Passed away November 12, 2009 in Bremerton,

Washington.
Born: Jun 6, 1958.
Blue Crew.
Dates Aboard: 1985 to 1987.
Retired as Senior Chief Petty Officer - HMCS(SS).

Larry G. Butler, TM(SS) - Passed away December 15, 2000 in Greeneville, Tennessee.
Born: Sept 14, 1944.
Gold Crew.
Dates Aboard: 1971 to 1973.
Buried in Greenelawn Memory Gardens in Greeneville, Tennessee.

Thomas John Calabrese, IC1(SS) - Passed away February 7, 2012 in Hilo, Hawaii.
Born: Oct 28, 1938.
Nickname: "Cal".
Gold Crew Plank Owner.
Dates Aboard: 1964 to 1966.
Survived by his wife Sharon and sons Thomas, Michael and Nicholas.
Cremated and ashes scattered at sea.
Career History: Qualified on the USS Piper (SS-409) in 1963. Tom was one of

The founders of the USSVI Bowfin Base. He was a life member of the USSVI. Il

also served aboard the USS Forestal (CVA 59), the USS Northhampton (CC 1)

and the USS Maddox (DD 731).

Michael Roy Cannon, MM1(SS) - Died June 22, 1967 in auto accident shortly after
leaving USS Grant in Connecticut.
Born: Mar 10, 1941.
Nickname: "Boom-Boom".
Gold Crew Plank Owner.
Dates Aboard: 1964 to 1966.
Buried at Floral Hills Memorial Gardens Cemetery in Gulfport, Mississippi.

Daniel J. Cardillo, EM(SS) - Passed away February 15, 2003 in Newark, Delaware.
Born: Mar 11, 1948.
Blue Crew.
Dates Aboard: Early 70's.
Danny is survived by his wife Kathy.

Garry Lee Carls, LCDR - Passed away February 3, 2006 in Edwardsville, Illinois.
Born: July 20, 1939.
Gold Crew Medical Officer.
Dates Aboard: 1967.
Buried at Hillcrest Memorial Park Cemetery in Centralia, Illinois.

Robert Samuel Carner, STS1(SS) - Passed away October 7, 2002 in Pilot, Virginia.
Born: Mar 6, 1952.
Gold Crew.
Dates Aboard: 1980.
Buried at Mountain View Cemetery in Vinton, Virignia.

David William Carr, ETN1(SS) - Passed away January 31, 2015 in Johns Island, South

Carolina.
Born: Sep 5, 1947.
Dates Aboard: 1971 to 1975.
Survived by wife Ruth and daughters Cynthia and Arianne.

Career History: Retired as Senior Chief Petty Officer, ETCS(SS).

Abel Reyes Cerda, QM3(SS) - Passed away June 5, 2011 in San Antonio, Texas.
Born: May 19, 1956.
Dates Aboard: 1975 to 1976.
Survived by wife Maria, daughters Christina, Yvonne, Clara and sons Abel Jr.

and Albino.
Buried in Ft. Sam Houston National Cemetery in San Antonio, Texas.
Career History: Retired as Chief Petty Officer QMC(SS).

John P. Chiarella, ET2(SS) - Died from home accident on April 23, 2001 in Middletown,

Connecticut.
Born: Sept 2, 1940 in Brooklyn, NY, son of the late John and Marie Chiarella.
Blue Crew Plank Owner.
Dates Aboard: 10/63 to 03/66.
John is survived by his wife Ann and four children. Daughter Regina and her

Husband David Hinze, daughters Gariann and Jennifer and a son John F.

Chiarella.
John was buried with full military honors at State Veterans Cemetery.
Career History: John was an independent Industry Consultant to Connecticut

Yankee Atomic Power Plant where he had recently retired. He was a member

of the Haddam Lions Club, the Special Olympics and was active for

the Heart Association. Memories: John enjoyed camping, fishing, gardening and

attending jazz festivals. John was described by family friends as "a loveable

Teddy Bear" and "a person who made people feel at home". John was

a dedicated family man and had looked forward to traveling with his wife in

retirement. He will be dearly missed by all.

Captian Bartlett Lee Clark, &ndash Passed away unexpectedly on 5, 2016 in Clarkston, MI

Born: December 9, 1944

Nickname: Bart

Executive Officer Blue and Shipyard Crews, as LCDR

Dates Aboard: 1977 to 198

Survived by wife Diane, son Benjamin, Grandchildren Samantha, Cassidy and

Bartlett Lee Clark II.

Career History:: Bert served in the U.S. Navy for 26 years in the nuclear submarine

force. The pinnacle of Bart&rsquos naval career was his tour of duty as the commander of

the nuclear submarine USS Omaha (SSN-692). After the Omaha, Bart served as the

commander of two naval shores activities. His final navy tour was as the Professor of

Naval Science at the University of Michigan. Following his navy career, Bart worked

for the Ford Motor Company for 11 years. He was active in local politics, he served as

the Superintendent of Independence Township. Bart became very active in local

community affairs. In addition to his long time membership in the Clarkston Rotary

Club, Bart was involved in numerous community committees and projects.

John Myron Clarke, QMC(SS) - Passed away Mary 17, 2010 in Melbourne, Florida.
Born: Jul 26, 1934.
Nickname: "Jack".
Gold Crew.
Dates Aboard: 1981 to 1982.
Survived by his daughters Leigh and Meegan.
Buried at Memorial Park Cemetery in Columbia, Missouri.
Career History: Served in U.S. Navy for more than 30 years, retiring as a Chief
Petty Officer in 1989.

Gary Clooney, ET2(SS) - Passed away in 1973.
Blue Crew.
Dates Aboard: 1965 to 1968.

Captain Charles Louis Coleman, LDCR - Passed away January 19, 2005 in Pinehurst,
North Carolina.
Born: Apr 6, 1931.
Nickname: "Charlie".
Blue Crew Weapons Officer. Plank Owner.
Dates Aboard: 12/63 to 03/66.
Charles is survived by his wife Sue and daughter Kimberly.
Career History:
Enlisted in the Navy in 1949. Attended Submarine School the

same year. He attended Officer Candidate School in 1955 and graduated as a

LTJG. He served on the USS Bergall, USS Pickerel, USS Jack, USS Corporal and

USS Cusk. Charlie Graduated from Naval Intelligence School in 1961. He served
three years as a Navy Scientific and Tech Intel Analyst, during which he was
heavily involved with the Cuban Missile Crisis. In 1963, he attended the Navy
Guided Missile School in Dam Neck, VA. Upon graduation, he reported
aboard the USS U.S. Grant (SSBN631) as the Blue Crew Weapons Officer. Dans
April of 1966, he became the Executive Officer on the USS Salmon. Il
realized his dream in June of 1968 when he became the Commanding Officer
of the USS Catfish. He and his crew were awarded the battle efficiency E
plaque two years in a row. From 1970 to 1973, he was the Submarine
Command and Control Officer for COMSUBFLOT 7 in Japan. He then joined
the Staff of the joint US-Taiwan Defense Command. While in Taiwan, he was
promoted to Captain. In 1976, he was assigned to serve in the Pentagon with
the Staff of the Submarine Command and Control. His final tour of duty was at
CINLANTFLT as Command and Control Officer. In August 1979, after 31
years of service to his country, he retired. His achievements include
LOM,
MSM(2), JSCM et NCM awards. After retiring from the Navy, Charlie
spent seven years at VITRO Corporation in Maryland. He then joined his wife
part-time at Coleman Tax Service, Inc. They moved to Pinehurst, NC in 1988.

Charles A. Collins, EN1(SS) - Passed away November 17, 1999 in Zephyr Hill, Florida.
Born: Mar 31, 1933.
Blue Crew Plank Owner.
Dates Aboard: 1964 to 1965.

George Eugene Collison, Jr., EM3(SS) - Passed away September 4, 2012 in Douglas,

Georgia.
Born: Jun 26, 1953.
Blue Crew.
Dates Aboard: 1973 to 1975.
George is survived by his daughter Elizabeth.
Career History: Retired as a Chief Petty Officer, EMC(SS), in the 1990's.
George was a pastor at St. Marks United Methodist Church.

Charles William Colomore, QMC(SS) - Passed away March 8, 1995 in Daytona Beach,

Florida.
Born: Oct 4, 1932.
Gold Crew Plank Owner.
Dates Aboard: 1964 to 1965.
Buried in Daytona Memorial Park Cemetery, Daytona Beach, Florida.

Rudolf Conley, Jr., ENC(SS) - Passed away July 5, 1983 in Pasadena, Texas.
Born: July 17, 1932.
Blue Crew Plank Owner.
Dates Aboard: 1964 to 1965.
Buried in Ft. Rosecrans National Cemetery in San Diego, California.

John P. Cooley, YNC(SS) - Passed away October 14, 1992 while at sea.
Born: Apr 14, 1947.
Blue Crew.
Dates Aboard: 1990 to 1991.
Buried in Ft. Snelling National Cemetery, South Minneapolis, Minnesota.

Michael Eugene Corso, MT1(SS) - Passed away October 9, 2014 at Colorado Acute

Hospital in Denver, Colorado.

Born: December 6, 1962 in Cheyenne, Wyoming

Dates Aboard: 1986 to 1990.

Mike is survived by his wife Cathy.

Career History: Mike served in the submarine Navy from 1984 to 1993. He

Worked for the state of Wyoming as a web programmer. He was a member of the

Holy Trinity Catholic Church, Holy Trinity Men&rsquos Association, Fourth Degree

Knights of Columbus, and a Faithful Navigator. He served as a board member for

Cheyenne Little Theatre Players and Laramie County Shooting Complex. He was

also an instructor for the National Rifle Association.

Herbert J. Coulter Jr., MMCM(SS) &ndash Passed away July 31,2015 at St. Joseph&rsquos Hospital

Dans Phoenix, Arizona due to complication following lung cancer surgery.

Dates Aboard: 1969 to 1975.

Buried with Military Honors in the National Memorial Cemetery of Arizona,

Herb is survived by his wife of 54 years, Donna, children Herbert III, Pamela

Hartley, and Robert. Five grandchildren, one great granddaughter, two sisters,

one brother, and many nieces and nephews.

Career History: Herb enlisted in the Navy and proudly served his country as a

Nuclear submariner retiring in 1975. He finished his professional career working

in the industry at the Hanford Nuclear site in Richland, Washington, Polo Verde

Nuclear site in Phoenix, Arizona as well as numerous consulting projects

throughout the United States. Herb enjoyed many pleasures during his lifetime.

They included vacation and, camping, fishing, crabbing and clam digging, four

wheeling, model building, woodworking, working with gems and stones, jewelry

making, mechanic work, and of course countless fix-it projects both at home for

family and friends. Herb enjoyed life with family and friends, although he was a

man of few words he was a master at telling stories of his experiences with the

ability to grab your attention to educate and entertain. He was a life time

member of the U.S. Submarine Veterans, Arizona Perch Base.

Robert J. Cowels, Jr., YN3(SS) - Passed away August 3, 2002 in Ukiah, California.
Born: Aug 7, 1954.
Nickname: "Bob".
Gold Crew.
Dates Aboard: 03/74 to 03/75.
Robert is survived by his wife Ann and two sons, Kevin and Matthew.
Career History: Robert served on the USS U.S. Grant and the USS George C.

Marshall, SSBN654. He was a member of the Mare Island Base, USSVI. Il

Received his Bachelor's Degree in Finance and became a teacher. He participated

in Scouts, Little League Baseball and Soccer, boating, fishing and he liked to read.

Memories: Robert reported aboard the Grant as a YNSN. There was no bunk

immediately available, so he slept in the goat locker under a speaker for a couple

of days. His Grant memories posted in the Ships Log Book include the time the

XO declined use of the tug in the channel at Holy Loch. The boat ended up

Perpendicular to another boat and narrowly missed a small boat dock just aft of

the tender Canopus when backing out. The boat then went back up the channel

and asked for tug assistance. The XO was awarded a driver's license by the crew

for nothing under 50 tons. The crew missed the last boat for liberty. His

shipmates say that Robert was a top notch Yeoman. He was well liked and will be missed.

John Fitzgerald Crawford, RM2(SS) - Passed away May 21, 2006 in Findlay, Ohio.
Born: Sept 16, 1961.
Blue Crew.
Dates Aboard: 1981 to 1983.
Survived by his wife Karen, son Benjamin and daughter Jenna.
Career History: Also served on the USS Parche.

David John Culligan, TM3(SS) - Passed away June 17, 2008 in Raleigh, North Carolina.
Born: Feb 21, 1944.
Nickname: "Doorknob".
Blue Crew Plank Owner.
Dates Aboard: 1964 to 1966.
Survived by his sons Brian and Michael and daughters Teresa and Tanya.
Career History: Retired from the Navy after 20 years as a Chief Petty Officer

TMC(SS).
He served on six different submarines.

Jackie Lee Cunningham, TM1(SS) - Passed away April 23, 2008 in Goose Creek, South

Carolina.
Born: May 18, 1939.
Blue Crew Plank Owner.
Dates Aboard: 1964 to 1966.
Career History: Achieved the rank of TMC(SS).


Twin Launching of USS Threadfin (SS 410) and USS Piper (SS 409) at Navy Yard, Portsmouth, NH

DocsTeach is a product of the National Archives education division. Our mission is to engage, educate, and inspire all learners to discover and explore the records of the American people preserved by the National Archives.

The National Archives and Records Administration is the nation's record keeper. We save documents and other materials created in the course of business conducted by the U.S. Federal government that are judged to have continuing value. We hold in trust for the public the Declaration of Independence, the Constitution, and the Bill of Rights — but also the records of ordinary citizens — at our locations around the country.

Except where otherwise noted, DocsTeach is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License. Primary source documents included on this site generally come from the holdings of the National Archives and are in the public domain, except as noted. Teaching activities on this site have received the CC0 Public Domain Dedication authors have waived all copyright and related rights to the extent possible under the law. See our legal and privacy page for full terms and conditions.


People sometimes mistake me for a superhero, court jester or Robin Hood

“People sometimes mistake me for a superhero, court jester or Robin Hood,” he laughed. He’s also increasingly become an Instagram prop for tourists and, maybe in some woke eyes, a gender-fluid statement.

But most people recognise him for what he is, the Pied Piper incarnate, appointed by Hamelin to impersonate its simultaneously favourite (at least commercially) and least favourite adopted son. Responsible for meeting and greeting visiting groups and dignitaries, he leads tours of the city and embodies the enduring hold of the legend that draws most travellers here.

Michael Boyer dresses up as the Pied Piper incarnate and leads tours of Hamelin, Germany (Credit: Mano Kors/Alamy)

The tale in fact has survived for a very long time. Originating as medieval folklore, the story inspired a Goethe verse, Der Rattenfänger a Grimm Brothers’ legend, The Children of Hamelin and one of Robert Browning’s best-known poems, The Pied Piper of Hamelin. And although each writer tinkered with the story, the basics remained the same: the Piper was hired by Hamelin to rid the town of its plague of rats. Trailing after the hypnotic notes of the rat-catcher’s magical flute, the rodents politely filed through the city gates to their presumed doom.

They weren’t the only ones lured by his music, though. When the town refused to pay the Piper for his service, the saviour turned into a more satanic seducer and came for Hamelin’s children. Entranced by the notes of his flute, the transfixed boys and girls followed the Piper out of town and simply vanished.

While the tale has endured, so has Hamelin itself, which still looks as though it belongs in a fairy tale. Boyer’s tour leads visitors past rows of half-timbered houses. There are 16th Century burgher manors encrusted with Gothic gables and scrollwork, and flamboyant wedding cake buildings offering prime examples of the local Weser-Renaissance architecture, all leering gargoyles and brightly coloured polychrome wood carvings.

However, all this is merely background for the town’s real cottage industry, which cashes in on all things Piper. The local restaurants plate a “rat tail” signature dish made from thinly sliced pork, and the bakeries do a brisk business in rodent-shaped breads and cakes. The Hameln Museum offers a sound and light Pied Piper re-enactment local actors put on an open-air Pied Piper play during summer and the souvenir shops hawk their own rat-inspired memorabilia. You can go home, if you wish, loaded down with Pied Piper T-shirts, fridge magnets, mugs and flutes.

Hamelin, Germany, still looks as though it belongs in a fairy tale (Credit: Gonzalo Azumendi/Getty Images)

What could pass for mere comic relief, though, masks something deeper, and suggests why the legend lives on not only in Hamelin but in enduring folklore. On some level, the tale stokes a primal fear, with the Piper a version of a universal bogey man that continues to haunt us. Parents everywhere still fear the loss of their babies. Children, popping up on the nightly news, still go missing every day. And then we all ultimately vanish in something like an instant. The Piper, in the end, is one very grim reaper.

But if the tale evokes a universal fear, it still resonates most strongly in Hamelin – and the Piper’s tour suggests why. In fact, the real surprise of his tour isn’t so much the beautifully preserved townscape but the suggestion that the Pied Piper is much more than just a fairy tale. The Grimm Brothers and Browning may have shaped the legend into art, but the story, it turns out, is likely based on an actual historical incident.

The proof is etched on Hamelin’s face itself. An inscribed plaque on the stone facade of the so-called Pied Piper house, a half-timbered private residence dating to 1602 – similar to an even earlier one etched on the building’s window – bears explicit witness to the mystery. The inscription reads:

“A.D. 1284 – on the 26th of June – the day of St John and St Paul – 130 children – born in Hamelin – were led out of the town by a piper wearing multicoloured clothes. After passing the Calvary near the Koppenberg they disappeared forever.”

Entranced by his flute, the transfixed children of Hamelin followed the Piper out of town (Credit: duncan1890/Getty Images)

The inscription isn’t the only clue. An entry in Hamelin’s town records, dating to 1384, laments that, “It is 100 years since our children left.” The stained-glass window in the town’s St Nicolai church, destroyed in the 17th Century but described in earlier accounts, reportedly illustrated the figure of the Pied Piper leading several ghostly white children. And the 15th Century Luneburg manuscript, an early German account of the event, along with five historical memory verses, some in Latin and others in Middle Low German, all refer to a similar story of 130 children or young people vanishing on the 26 June 1284, following a pied piper to a place called Calvary or Koppen.

The Pied Piper then, more than a fairy tale, becomes the emblem of a profound historical mystery. What happened to the missing children of Hamelin? Still the master seducer, the mesmerising rat-catcher is now leading a whole new trail of entranced followers – this time a conga line of historians each taking their own deep dive into the question of what exactly transpired in Hamelin on 26 June 1284.


Aircraft Categories

The content of this website (graphics, text and any and all other elements) is © Copyright 2021 by Piper Aircraft, Inc., and may not be reprinted or retransmitted in whole or part without the expressed written consent of Piper Aircraft, Inc.

If you have difficulty viewing the website, contact us at 1.877.879.0275

X This website uses cookies to enhance your experience. By clicking “Accept”, you consent to the use of ALL cookies. However, you may visit "Cookie Settings" to provide controlled consent over which cookies are allowed. Read More

Privacy Overview

Necessary cookies are absolutely essential for the website to function properly. This category only includes cookies that ensures basic functionalities and security features of the website. These cookies do not store any personal information.

Any cookies that may not be particularly necessary for the website to function and is used specifically to collect user personal data via analytics, ads, other embedded contents are termed as non-necessary cookies. It is mandatory to procure user consent prior to running these cookies on your website.


1961 Chevrolet Impala SS 409

Chevrolet brought muscle car power to the people in the early 1960s, especially with the 1961 Chevrolet Impala SS 409. The mid-1961 introduction of the Chevrolet Impala Super Sport option package showcased another new arrival, the 409-cid V-8.

A bargain at just $53.80, the SS "kit" was offered on any Impala. It included Super Sport trim inside and out, chassis reinforcements, stronger springs and shocks, power brakes with sintered metallic linings, spinner-type wheel covers, and one of Chevy's earliest uses of narrow-band whitewall tires. The dashboard gained a Corvette-type passenger grab bar and the steering column got a 7000-rpm tachometer.

Only Chevy's toughest V-8s were offered with the SS kit. The available 348-cid mills ranged from a four-barrel with 305 bhp to a tri-carb with 350. The other choice was the 409. Essentially a larger-displacement 348, its upgrades included forged aluminum pistons, a wilder camshaft, and 11.25:1 compression. A single four-barrel mated to the aluminum manifold. It made 360 bhp. It also made history.

Chevy built 491,000 Impalas for '61. Only 453 had the SS package and of those, just 142 got the 409. But word spread quickly. Here was a mainstream Chevy V-8 with 409 lb-ft of torque and the ability to turn mid-15-second quarter miles with the standard 3.36:1 rear axle and mandatory four-speed manual. "She's real fine, my 409," sang the Beach Boys, and a legend was born.

The SS badge would grace great Chevys into the 1970s before going on an extended hiatus. The 409 lasted only through 1965. It would eventually make as much as 425 bhp and be offered even in stripper Bel Airs and Biscaynes. But a basis design traced to a late-1950s truck engine and incompatibility with serious performance hop-ups doomed it in an era of modern high-performance engines.

All told, the 409 went into just 43,775 cars. That its reputation outshines its production numbers shows how much impact the 409 had on muscle's early days.


Piper SS-409 - History

This cardboard tag has its original black cord attached. It is imprinted in black and blue on a silver background. The back side is identical. It pictures a United States Navy Submarine and it is marked as follows:

The tag measures 1-3/4'' wide. It is in mint condition as pictured.

Below here, for reference, is some historical information on the U . S . S . Piper SS-409 submarine:

U . S . S . Piper (SS-409)
From Wikipedia, the free encyclopedia

Builder: Portsmouth Naval Shipyard, Kittery, Maine
Laid down: 15 March 1944
Launched: 26 June 1944
Commissioned: 23 August 1944
Decommissioned: 16 June 1967
Struck: 1 July 1970
Fate: Sold for scrap, June 1971

Class and type: Balao class diesel electric submarine
Displacement: 1,526 tons (1,550 t) surfaced, 2,401 tons (2,440 t) submerged
Length: 311 ft. 8 in. (95.0 m)
Beam: 27 ft. 3 in. (8.3 m)
Draft: 16 ft. 10 in. (5.1 m) maximum
Propulsion: 4 Fairbanks-Morse Model 38D8, 10 cylinder opposed piston diesel engines driving electrical generators, 2 126-cell Sargo batteries, 2 low speed direct drive Elliott electric motors, two propellers, 5,400 shp (4.0 MW) surfaced, 2,740 shp (2.0 MW) submerged
Speed: 20.25 knots (38 km/h) surfaced, 8.75 knots (16 km/h) submerged
Range: 11,000 nautical miles (20,000 km) surfaced at 10 knots (19 km/h)
Endurance: 48 hours at 2 knots (3.7 km/h) submerged, 75 days on patrol
Test depth: 400 ft. (120 m)
Complement: 10 officers, 70 - 71 enlisted
Armament: 10 21-inch (533 mm) torpedo tubes (six forward, four aft), 24 torpedoes, 1 5-inch (127 mm) / 25 caliber deck gun, four machine guns

U . S . S . Piper (SS/AGSS-409), a Balao class submarine was a ship of the United States Navy named after the Piper, a fish of the halfbeak family found in warm seas mostly along the shore. It swims at the surface, occasionally leaping into the air, and is named from the noise it makes when taken out of the water. Piper, ex-Awa, was laid down 15 March 1944 by the Portsmouth Navy Yard, in Kittery, Maine launched 26 June 1944 sponsored by Mrs. Charles W. Wilkins, wife of Captain Wilkins commissioned 23 August 1944, Commander Bernard F. McMahon in command. Although built late in World War II, Piper completed three successful war patrols before the cessation of hostilities, operating as a life guard for plane strikes and as an advance picket for fast carrier task forces.

First Patrol, January - March 1945

Piper began her war career on 25 January 1945, when she slipped out of Pearl Harbor as the leader of a five ship wolfpack. The mission was an anti-picket boat sweep in preparation for carrier strikes on Honsh. After a short stop at Saipan, the pack arrived in the assigned area south of Iwo Jima 10 February. Three sweeps from 10 February to 13 February revealed no picket boats. Piper spent the period from 15 February to 24 March off the south and southeast coasts of Honsh serving alternately on independent patrol and lifeguard duty for the then intensive B-29 and carrier strikes against Japan. On the night of 25 February, Piper found her first target. In a night surface attack, she sank an unidentified 2,000 ton vessel. The last four days before departure were spent guarding the approaches to Bungo Suido against a possible Japanese sortie on the badly damaged carrier USS Franklin (CV-13).

Second Patrol, April - June 1945

Piper arrived at Midway 30 March 1945 for refit and training, and departed 26 April for her second war patrol in another wolf pack. The ships arrived in the patrol area, the Sea of Okhotsk, 3 May 1945, and from 14 May to 25 May made concentrated surface sweeps of the area. The remainder of the period was spent on independent war patrol, rotating stations. On 27 May Piper got her first chance on this patrol when she sighted two small merchantmen with two escorts in Boussole Channel. Working her way through a heavy fog, she launched a surface torpedo attack, sinking one 4,000 ton merchantman. The escorts dropped a few depth charges, but none were close to the mark.

Third Patrol, July - August 1945

Piper departed the area 4 June 1945, arriving at Pearl Harbor on 13 June. On 19 July 1945 she departed on her third war patrol, stopping enroute at Guam for advanced training from 1 August to 4 August. On 11 August, Piper accounted for two five ton fishing vessels in Koshiki Kaikyo, and on 13 August she entered the Sea of Japan. There she rescued six prisoners of war Japan capitulated the next day.

On 3 September she headed for Pearl Harbor and onward routing to the United States. Piper arrived 15 October 1945 at the U . S . Naval Submarine Base, New London, Connecticut. During the next five years, Piper remained in the New London area with the exception of cruises to Nassau, New Brunswick and Nova Scotia, and overhauls in Portsmouth and Philadelphia Naval Shipyards. On 2 May 1950 Piper got under way for a tour of duty with the U . S . 6th Fleet in the Mediterranean. Upon her return to the States she made a six week cruise to Guantanamo Bay, Cuba, for special exercises.

In June 1951 Piper went to the Charleston Naval Shipyard for Fleet Snorkel conversion which gave her the streamlined ''new look'' and snorkel gear. For the next few years the submarine operated out of New London along the east coast of the United States and in the Caribbean. In July 1955 Piper got under way for her second tour of duty with the 6th Fleet in the Mediterranean. January 1956 found her operating in the Caribbean again. From March to September she underwent an extensive overhaul in the Portsmouth Naval Shipyard. On 1 July 1957, Rear Admiral Charles W. Wilkins, Commander Submarine Force, Atlantic Fleet selected Piper as his flagship. His wife had christened Piper at her launching in 1944. In September Piper sailed for an eight week NATO exercise in the North Atlantic. In 1958, after completing almost a full year as Flagship of the Submarine Force, Atlantic Fleet, Piper was relieved by the U . S . S . Seawolf (SSN-575).

On 6 November 1959 Piper departed New London for a three month deployment with the 6th Fleet. Throughout 1960 she remained in the New London area. On 20 February 1961 the submarine got underway for exercises in the Caribbean. On this cruise she became the first snorkel submarine to make her 10,000th dive. In the fall of 1962 Piper was deployed in the Caribbean area during the Cuban Missile Crisis. Piper commenced another Mediterranean deployment 8 October 1963. She transited the Suez Canal to Karachi, Pakistan to participate with the Navies of the CENTO nations in exercise Midlink VI and returned to the Mediterranean early in December for operations with the 6th Fleet before returning to New London 1 February 1964. During 1964, in conjunction with Atlantic Fleet exercises, Piper visited Portsmouth, England and Rotterdam, Netherlands. After an overhaul in the Portsmouth Naval Shipyard during the first six months of 1965, Piper sailed for the first of two Caribbean deployments 15 October, returning from the second 10 April 1966. For the remainder of that year she operated out of Submarine School , New London.


Voir la vidéo: piper